Nantes. Deux militants de La Manif pour Tous agressés par une bande d’extrême-gauche

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Selon nos informations, une bande d’extrême-gauche a violemment agressé plusieurs militants de la Manif pour Tous ce samedi 30 novembre. Avant de subir un cuisant échec en essayant à nouveau ce 1er décembre. Rossés, les agresseurs de cette bande armée n’ont eu d’autre possibilité que de se réfugier derrière la police et d’en appeler à la délation publique.

Un groupe de quatre militants de La Manif pour Tous – âgés en moyenne d’une soixantaine d’années – a été violemment pris à partie  par des activistes LGBT et d’extrême-gauche ce samedi après-midi 30 novembre dans le centre-ville de Nantes. Alors qu’ils distribuaient des tracts place Saint-Pierre, ils ont été agressés – ils étaient quatre – par une trentaine d’activistes, d’autant plus forts qu’ils étaient à dix contre 1. L’un d’eux a été particulièrement violenté.

Ensuite, installés près des Galeries Decré (Lafayette) rue de la Barillerie, ils ont été agressés à nouveau, et l’un d’eux, enfariné, par les mêmes activistes. On est loin, du côté de l’extrême-gauche et des activistes LGBT, d’une revendication faite pacifiquement et dans le respect des lois de la République.

Ce dimanche vers 17h, alors que des militants de La Manif pour Tous avaient déployé, près de la préfecture, une banderole contre le projet de loi bioéthique – qui prévoit entre autres conséquences que l’être vivant devienne une marchandise, l’enfant à naître pouvant être choisi sur catalogue – une trentaine de militants LGBT renforcés par des membres d’extrême-gauche ont attaqué la quinzaine de personnes rassemblées, notamment en leur jetant des préservatifs au visage. « La classe et la distinction étaient de sortie », notera, ironique, un témoin.

Des jeunes gens, qui étaient aux côtés des manifestants opposés à cette loi, n’ont pas laissé faire et, bien qu’en infériorité numérique, ont proprement rossé les assaillants armés de parapluies et de bâtons – la police, appelée dès le début, tardait à venir. Selon l’extrême-gauche, dont les activistes ont dû se réfugier derrière un cordon de policiers, une militante LGBT serait blessée au visage. Sur les réseaux sociaux, les activistes d’extrême-gauche appellent à la délation contre le fameux « péril fasciste »(sic). Sans grand succès apparemment, leur message ayant déclenché quelques moqueries de la part d’internautes.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La guerre civile a déjà commencé. Lorsqu’on égorge un professeur dans la rue, cela s’appelle comment ? »

Eric Zemmour : « Si les militaires parlent comme ils le font c’est que la situation est gravissime (…)...

Cyclisme. Taco Van Der Hoorn, à l’ancienne, remporte la 3ème étape du Giro !

Les équipes de sprinteurs se sont faites piéger, et on ne peut qu'être content, dans un cyclisme de plus...

Articles liés

GPA. La Manif Pour Tous demande la démission d’Elisabeth Moreno

Invitée au Grand Jury à l'occasion du 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes, Elisabeth Moreno, ministre déléguée à l'égalité Femmes-Hommes, s'est déclaré,...

Loi bioéthique. Un nouveau rassemblement mercredi à Nantes

Malgré leurs défaites successives, les opposants à la loi bioéthique ne désarment pas.  Le projet est actuellement en discussion au sénat, article par article,...

Conférences annulées, militants agressés, bus attaqués, coupures de courant. La faute à la passivité des victimes face aux Antifas et aux nervis d’extrême gauche

Dimanche dernier, un bus de pèlerins catholiques a été attaqué en Normandie par des militants antifas qui croyaient qu'il s'agissait de manifestants de La...

La PMA pour toutes les femmes, est-elle une avancée pour la société ? Le débat sur Sud Radio

Dans le #GrandMatinSudradio, Patrick Roger et Cécile de Ménibus en parlent avec nos invités : Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour...