Liban : guerres d’influences au pays du cèdre

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Depuis la mi-octobre, le Liban est plongé dans une profonde crise économique et politique. Des centaines de milliers de personnes ne cessent de protester contre l’incompétence et la corruption des élites politiques. Face à la pression, le premier ministre libanais Saad Hariri démissionne, sans que ça puisse apaiser la gronde populaire.

Au contraire, la contestation s’est étendue à des revendications plus diversifiées : un gouvernement totalement indépendant des partis politiques, des élections législatives anticipées et même l’abandon du système politique représentatif. La situation semble être dans l’impasse. Par ailleurs, le chaos au Liban est suivi de très près à l’international. Le Royaume-Uni soutient la formation d’un nouveau gouvernement et annonce une aide financière. La France, elle aussi, tend la main pour aider le Liban en proposant son soutien dans les réformes. Quant aux Etats-Unis, ils ont un intérêt particulier au Liban : tout en saluant la contestation, Washington cherche à affaiblir les positions du Hezbollah proche de l’Iran. Quelle est donc la stratégie des Etats-Unis? Qu’est-ce qui a déclenché la colère des Libanais ? Et pourquoi l’instabilité au Liban pourrait-elle avoir des répercussions importantes dans la région ?

Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer interroge Hamid Chriet, géopolitologue et éditorialiste.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Liban, l’épreuve du chaos

Apocalyptique, la double explosion du 4 août 2020 dans le port de Beyrouth a de nouveau attisé le vent de la révolte, qui s’était...

La crise au Liban expliquée par des spécialistes

La crise libanaise n’en finit plus. Une crise profonde mise en lumière internationalement par l’explosion du port de Beyrouth le 4 août dernier mais...

Immigration. Près de la moitié des jeunes Arabes et Maghrébins veulent quitter leur pays

42 % des 18-24 ans dans les pays arabes et maghrébins souhaitent immigrer dans un autre pays et quitter leur terre d'origine selon un...

Le Liban au bord du gouffre

Le 4 août 2020, une gigantesque explosion au Port de Beyrouth a ravagé la ville faisant plus de 200 morts et 6 500 blessés...