Étiquette : liban

Yann Baly : « Béchir Gemayel incarne, chaque jour un peu plus, tout ce dont manque le Liban » [Interview]

Nous vous avons présenté la sortie d’un livre intitulé « Béchir Gemayel » paru dans la collection Qui suis-je de chez Pardès. A cette occasion, nous avons interrogé l’un des auteurs du livre, Yann Baly, dont l’entretien est à découvrir ci-dessous. Yann Baly a 43 ans. Directeur général d’une collectivité territoriale, il a été secrétaire général de Chrétienté Solidarité de

Ploermel

Que faire pour se préparer à la libanisation de la France ?

Le terme libanisation désigne un processus de fragmentation d’un Etat qui résulte de l’affrontement entre diverses communautés aux intérêts antagonistes, en référence à la guerre civile qui a secoué le Liban dans les années 1980. Le terme est désormais régulièrement utilisé pour désigner la situation française par des observateurs français ou étrangers (1). Une territoire français de moins en moins

Liban. Sophie Akl-Chedid : « Les libanais sont conscients que leur avenir est intimement lié à la question du Hezbollah » [Interview]

Franco-libanaise, Sophie Akl-Chedid est correspondante de presse au Liban où elle vit depuis 27 ans et travaille notamment pour le quotidien Présent. Arabophone, membre du Comité directeur du Musée de l’Indépendance, proche des associations telles que SOS Chrétiens d’Orient et la Fondation Afif Osseiran, elle est très impliquée dans la vie politique et sociale du pays. Nous l’avons interrogé sur

SOS Chrétiens d’Orient. « Le Liban est en train de crever ! »

Depuis 2019, le Liban a amorcé une descente vertigineuse en enfer. Après un effondrement financier est venue une catastrophe économique et sanitaire liée au Covid-19 puis une explosion meurtrière à Beyrouth. Face à l’augmentation des prix des denrées alimentaires de base et à la dévaluation monétaire, une large partie de la population est tombée dans une grande pauvreté et dépend

Le Hezbollah se renforce au Liban dans un contexte de crise énergétique, en organisant des livraisons de pétrole depuis l’Iran.

Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, l’organisation islamiste chiite libanaise, a annoncé que des navires iraniens apportaient du carburant au Liban. Le pays traverse une crise politique et économique sans précédent et est confronté à une pénurie massive d’essence, même après l’arrivée du premier navire le 19 août. Certains s’inquiètent du fait que le Hezbollah, financé par l’Iran, pourrait ainsi

Liban, l’épreuve du chaos

Apocalyptique, la double explosion du 4 août 2020 dans le port de Beyrouth a de nouveau attisé le vent de la révolte, qui s’était levé le 17 octobre 2019 au Liban, avant d’être violemment réprimé. À nouveau, par milliers, les Libanais, toutes générations et confessions confondues, sont descendus dans la rue pour exiger le départ de la classe politique incompétente

La crise au Liban expliquée par des spécialistes

La crise libanaise n’en finit plus. Une crise profonde mise en lumière internationalement par l’explosion du port de Beyrouth le 4 août dernier mais qui dure depuis plus d’un an. Au micro de Benjamin, Blanchard, directeur général de SOS Chrétiens d’Orient, des spécialistes du Liban vous proposent leur analyse sur la situation chaotique qui ébranle le Liban. Michel Fayad, analyste

Immigration

Immigration. Près de la moitié des jeunes Arabes et Maghrébins veulent quitter leur pays

42 % des 18-24 ans dans les pays arabes et maghrébins souhaitent immigrer dans un autre pays et quitter leur terre d’origine selon un sondage. Le Royaume-Uni et l’Allemagne font partie des destinations favorites. Maghreb et Moyen-Orient : une jeunesse sur le départ Une grande partie de la jeunesse du Maghreb et du Moyen-Orient serait candidate à l’émigration, principalement en

Le Liban au bord du gouffre

Le 4 août 2020, une gigantesque explosion au Port de Beyrouth a ravagé la ville faisant plus de 200 morts et 6 500 blessés dont beaucoup de cas graves. Cette explosion était précédée d’une crise financière, économique et politique sans précédent. Le Liban est au bord du gouffre. La France, par son président Emmanuel Macron, est intervenue, pouvait-elle rester les

Liban : dans le chaos des hôpitaux

Alors que le pays se trouvait déjà en situation de faillite économique, personne ne sait d’où peuvent provenir les fonds pour sa reconstruction. La crainte de la corruption et des détournements, rend frileuse la générosité de la plupart des pays qui refusent de verser une aide financière aux autorités libanaises. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et

L’intégralité du discours d’Emmanuel Macron au Liban

Deux jours après la double explosion de Beyrouth, Emmanuel Macron était en visite au Liban. Après avoir rencontré la population et s’être entretenu avec le président libanais Michel Aoun, il s’est exprimait face à la presse. Crédit photo : DR (photo d’illustration) [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la

Les images des deux explosions survenues à Beyrouth (Plus de 100 morts et des milliers de blessés)

MAJ : Le Premier ministre libanais annonce que les explosions de Beyrouth ont été causées par près de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium – un engrais chimique et également composant d’explosifs – non sécurisées dans un entrepôt pendant 6 ans. Jusqu’ici, plus de 4.000 personnes ont été blessées et plus de 100 ont été tuées. Nos équipes poursuivent leurs recherches

Covid-19. Une aubaine géopolitique pour terroristes et trafiquants en Méditerranée et au Moyen-Orient

Le professeur Pierre RAZOUX, de l’IRSEM, juge qu’au Moyen-Orient, les gagnants de la crise du Covid sont les terroristes, les trafiquants et les régimes autocratiques. Laissant le champ libre à la Chine, avec une Europe absente, la crise sanitaire fragilise de nombreux pays, dont le Liban, la Jordanie, l’Égypte ou l’Algérie. Les sénateurs appellent l’Europe à réinvestir cette zone cruciale

Liban, la révolution [Reportage]

Depuis le 17 octobre 2019 les libanais se réunissent quotidiennement à travers tout le pays pour dénoncer les abus de leur classe politique. Au départ simple révolte populaire, les libanais parlent désormais de « révolution » et ne semblent pas enclin à stopper ce mouvement de fond. Dans ce reportage nous donnons la parole à des manifestants, des journalistes, des spécialistes et

Deux courtes interviews du président Macron contribuent à enflammer le Liban

Depuis le 18 octobre 2019, de violentes manifestations de rue secouent le Liban. Elles ont été provoquées au départ par un projet de taxe sur la populaire application WhatsApp et se sont poursuivies malgré le retrait de la mesure qui avait mis le feu aux poudres. Le mouvement est une conséquence de la gestion désastreuse du Liban ; les protestataires accusent

Pierre Jovanovic évoque la crise bancaire qui frappe le Liban

Pierre Jovanovic rentre de Beyrouth où il a réalisé un reportage sur la terrible crise bancaire et économique que traverse le Liban. Pour le journaliste, le Liban a inauguré le premier « bank run », la première panique bancaire du XXIème siècle. Les gouverneurs de la banque centrale du Liban ont mené leur pays dans une situation tout aussi grave que celle

Liban : guerres d’influences au pays du cèdre

Depuis la mi-octobre, le Liban est plongé dans une profonde crise économique et politique. Des centaines de milliers de personnes ne cessent de protester contre l’incompétence et la corruption des élites politiques. Face à la pression, le premier ministre libanais Saad Hariri démissionne, sans que ça puisse apaiser la gronde populaire. Au contraire, la contestation s’est étendue à des revendications

Liban : « Ce n’est pas le gouvernement qui tombe, c’est tout le système politique » [Vidéo]

Charbel Nahas, économiste et ancien ministre libanais du Travail, s’exprime sur la situation politique au Liban. La crise que traverse le pays est, selon lui, à mettre sur le compte du «désarroi de la population devant l’effondrement du système». Il définit celui-ci comme une «alliance instable entre des chefs de guerre communautaires et des milliardaires» à la fortune douteuse. Crédit

Interdit d’interdire – Vers une «giletjaunisation» du monde ? [Vidéo]

Ce soir dans Interdit d’interdire, Frédéric Taddeï animera un débat autour de la question des mouvements de protestation observables au Chili, en Catalogne, au Liban, en Algérie, à Hong Kong etc : assistons-nous à une «giletjaunisation» du monde ? Avec : – Alexandre Devecchio, journaliste, animateur du Figarovox – Ludivine Bantigny, historienne – François Boulo, porte-parole des Gilets jaunes à

Islande

Immigration extra-européenne : l’Islande ouvre ses portes

L’Islande a décidé de suivre l’exemple de nombreux autres pays européens en accueillant des migrants. De nouvelles familles de « réfugiés syriens » sont arrivées sur l’île. Migrants : du Liban à l’Islande L’information surprendra tous ceux qui avaient encore une image d’Épinal de l’Islande. La mystérieuse île de l’Atlantique nord peuplée d’un peu plus de 330 000 habitants est

Yann Baly : « Béchir Gemayel incarne, chaque jour un peu plus, tout ce dont manque le Liban » [Interview]

Nous vous avons présenté la sortie d’un livre intitulé « Béchir Gemayel » paru dans la collection Qui suis-je de chez Pardès. A cette occasion, nous avons interrogé l’un des auteurs du livre, Yann Baly, dont l’entretien est à découvrir ci-dessous. Yann Baly a 43 ans. Directeur général d’une collectivité territoriale, il a été secrétaire général de Chrétienté Solidarité de

Ploermel

Que faire pour se préparer à la libanisation de la France ?

Le terme libanisation désigne un processus de fragmentation d’un Etat qui résulte de l’affrontement entre diverses communautés aux intérêts antagonistes, en référence à la guerre civile qui a secoué le Liban dans les années 1980. Le terme est désormais régulièrement utilisé pour désigner la situation française par des observateurs français ou étrangers (1). Une territoire français de moins en moins

Liban. Sophie Akl-Chedid : « Les libanais sont conscients que leur avenir est intimement lié à la question du Hezbollah » [Interview]

Franco-libanaise, Sophie Akl-Chedid est correspondante de presse au Liban où elle vit depuis 27 ans et travaille notamment pour le quotidien Présent. Arabophone, membre du Comité directeur du Musée de l’Indépendance, proche des associations telles que SOS Chrétiens d’Orient et la Fondation Afif Osseiran, elle est très impliquée dans la vie politique et sociale du pays. Nous l’avons interrogé sur

SOS Chrétiens d’Orient. « Le Liban est en train de crever ! »

Depuis 2019, le Liban a amorcé une descente vertigineuse en enfer. Après un effondrement financier est venue une catastrophe économique et sanitaire liée au Covid-19 puis une explosion meurtrière à Beyrouth. Face à l’augmentation des prix des denrées alimentaires de base et à la dévaluation monétaire, une large partie de la population est tombée dans une grande pauvreté et dépend

Le Hezbollah se renforce au Liban dans un contexte de crise énergétique, en organisant des livraisons de pétrole depuis l’Iran.

Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, l’organisation islamiste chiite libanaise, a annoncé que des navires iraniens apportaient du carburant au Liban. Le pays traverse une crise politique et économique sans précédent et est confronté à une pénurie massive d’essence, même après l’arrivée du premier navire le 19 août. Certains s’inquiètent du fait que le Hezbollah, financé par l’Iran, pourrait ainsi

Liban, l’épreuve du chaos

Apocalyptique, la double explosion du 4 août 2020 dans le port de Beyrouth a de nouveau attisé le vent de la révolte, qui s’était levé le 17 octobre 2019 au Liban, avant d’être violemment réprimé. À nouveau, par milliers, les Libanais, toutes générations et confessions confondues, sont descendus dans la rue pour exiger le départ de la classe politique incompétente

La crise au Liban expliquée par des spécialistes

La crise libanaise n’en finit plus. Une crise profonde mise en lumière internationalement par l’explosion du port de Beyrouth le 4 août dernier mais qui dure depuis plus d’un an. Au micro de Benjamin, Blanchard, directeur général de SOS Chrétiens d’Orient, des spécialistes du Liban vous proposent leur analyse sur la situation chaotique qui ébranle le Liban. Michel Fayad, analyste

Immigration

Immigration. Près de la moitié des jeunes Arabes et Maghrébins veulent quitter leur pays

42 % des 18-24 ans dans les pays arabes et maghrébins souhaitent immigrer dans un autre pays et quitter leur terre d’origine selon un sondage. Le Royaume-Uni et l’Allemagne font partie des destinations favorites. Maghreb et Moyen-Orient : une jeunesse sur le départ Une grande partie de la jeunesse du Maghreb et du Moyen-Orient serait candidate à l’émigration, principalement en

Le Liban au bord du gouffre

Le 4 août 2020, une gigantesque explosion au Port de Beyrouth a ravagé la ville faisant plus de 200 morts et 6 500 blessés dont beaucoup de cas graves. Cette explosion était précédée d’une crise financière, économique et politique sans précédent. Le Liban est au bord du gouffre. La France, par son président Emmanuel Macron, est intervenue, pouvait-elle rester les

Liban : dans le chaos des hôpitaux

Alors que le pays se trouvait déjà en situation de faillite économique, personne ne sait d’où peuvent provenir les fonds pour sa reconstruction. La crainte de la corruption et des détournements, rend frileuse la générosité de la plupart des pays qui refusent de verser une aide financière aux autorités libanaises. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et

L’intégralité du discours d’Emmanuel Macron au Liban

Deux jours après la double explosion de Beyrouth, Emmanuel Macron était en visite au Liban. Après avoir rencontré la population et s’être entretenu avec le président libanais Michel Aoun, il s’est exprimait face à la presse. Crédit photo : DR (photo d’illustration) [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la

Les images des deux explosions survenues à Beyrouth (Plus de 100 morts et des milliers de blessés)

MAJ : Le Premier ministre libanais annonce que les explosions de Beyrouth ont été causées par près de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium – un engrais chimique et également composant d’explosifs – non sécurisées dans un entrepôt pendant 6 ans. Jusqu’ici, plus de 4.000 personnes ont été blessées et plus de 100 ont été tuées. Nos équipes poursuivent leurs recherches

Covid-19. Une aubaine géopolitique pour terroristes et trafiquants en Méditerranée et au Moyen-Orient

Le professeur Pierre RAZOUX, de l’IRSEM, juge qu’au Moyen-Orient, les gagnants de la crise du Covid sont les terroristes, les trafiquants et les régimes autocratiques. Laissant le champ libre à la Chine, avec une Europe absente, la crise sanitaire fragilise de nombreux pays, dont le Liban, la Jordanie, l’Égypte ou l’Algérie. Les sénateurs appellent l’Europe à réinvestir cette zone cruciale

Liban, la révolution [Reportage]

Depuis le 17 octobre 2019 les libanais se réunissent quotidiennement à travers tout le pays pour dénoncer les abus de leur classe politique. Au départ simple révolte populaire, les libanais parlent désormais de « révolution » et ne semblent pas enclin à stopper ce mouvement de fond. Dans ce reportage nous donnons la parole à des manifestants, des journalistes, des spécialistes et

Deux courtes interviews du président Macron contribuent à enflammer le Liban

Depuis le 18 octobre 2019, de violentes manifestations de rue secouent le Liban. Elles ont été provoquées au départ par un projet de taxe sur la populaire application WhatsApp et se sont poursuivies malgré le retrait de la mesure qui avait mis le feu aux poudres. Le mouvement est une conséquence de la gestion désastreuse du Liban ; les protestataires accusent

Pierre Jovanovic évoque la crise bancaire qui frappe le Liban

Pierre Jovanovic rentre de Beyrouth où il a réalisé un reportage sur la terrible crise bancaire et économique que traverse le Liban. Pour le journaliste, le Liban a inauguré le premier « bank run », la première panique bancaire du XXIème siècle. Les gouverneurs de la banque centrale du Liban ont mené leur pays dans une situation tout aussi grave que celle

Liban : guerres d’influences au pays du cèdre

Depuis la mi-octobre, le Liban est plongé dans une profonde crise économique et politique. Des centaines de milliers de personnes ne cessent de protester contre l’incompétence et la corruption des élites politiques. Face à la pression, le premier ministre libanais Saad Hariri démissionne, sans que ça puisse apaiser la gronde populaire. Au contraire, la contestation s’est étendue à des revendications

Liban : « Ce n’est pas le gouvernement qui tombe, c’est tout le système politique » [Vidéo]

Charbel Nahas, économiste et ancien ministre libanais du Travail, s’exprime sur la situation politique au Liban. La crise que traverse le pays est, selon lui, à mettre sur le compte du «désarroi de la population devant l’effondrement du système». Il définit celui-ci comme une «alliance instable entre des chefs de guerre communautaires et des milliardaires» à la fortune douteuse. Crédit

Interdit d’interdire – Vers une «giletjaunisation» du monde ? [Vidéo]

Ce soir dans Interdit d’interdire, Frédéric Taddeï animera un débat autour de la question des mouvements de protestation observables au Chili, en Catalogne, au Liban, en Algérie, à Hong Kong etc : assistons-nous à une «giletjaunisation» du monde ? Avec : – Alexandre Devecchio, journaliste, animateur du Figarovox – Ludivine Bantigny, historienne – François Boulo, porte-parole des Gilets jaunes à

Islande

Immigration extra-européenne : l’Islande ouvre ses portes

L’Islande a décidé de suivre l’exemple de nombreux autres pays européens en accueillant des migrants. De nouvelles familles de « réfugiés syriens » sont arrivées sur l’île. Migrants : du Liban à l’Islande L’information surprendra tous ceux qui avaient encore une image d’Épinal de l’Islande. La mystérieuse île de l’Atlantique nord peuplée d’un peu plus de 330 000 habitants est

À LA UNE

Le VCP Loudéac forme les futurs grands du cyclo-cross
A la découverte des Saints Bretons. Le 26 Novembre c'est la Saint Ilan
Belgique. Paul Magnette (PS) : « Nous ne faisons rien qui va dans le sens de ce que veut la droite en Flandre, je l’admets »
Fiscalité. Taxe abri de jardin : toujours plus élevée en 2023, elle pourrait aussi augmenter les années suivantes...