Eureden, nouveau géant de l’agrolimentaire en Bretagne

eureden

Un nouveau géant de l’agroalimentaire est né en Bretagne en cette fin d’année 2019. Eureden, c’est son nom, est en effet issu de la fusion des coopératives agricoles Triskalia et d’Aucy, fusion décidée en assemblée générale le 13 décembre à Saint-Brieuc, fusion qui sera effective au 1er janvier 2020.

Derrière ce géant de l’agroalimentaire, des marques comme D’Aucy, Paysan Breton, Cocotine, Gamm Vert, Point Vert, Magasin Vert, Ronsard, Jean Nicolas, Globus….La fusion juridique et financière est prévue le 1er janvier 2021. La nouvelle coopérative bretonne réunit 20 000 producteurs. et sera donc dirigée par deux présidents, Georges Galardon et Serge Le Bars

Eureden affiche clairement ses ambitions : concurrencer Terrena (Pays de la Loire) et Agrial (Normandie), se développer à l’étranger et viser un chiffre d’affaires de cinq milliards d’euros d’ici cinq ans. Eureden réalisait un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros en 2018 (en cumulant ceux des deux entreprises: 1,2 milliard pour d’Aucy, 1,9 milliard côté Triskalia).

Tout en renouvelant le modèle agricole, en le repensant, avec en ligne de mire notamment la prise en compte du bien être animal, mais aussi la réduction des pesticides, deux thématiques très médiatisées qui se sont imposées dans le débat public.

Pour les légumes, la priorité sera à la montée de la certification haute valeur environnementale (HVE) mais aussi à la réduction généralisée de l’utilisation des produits phytosanitaires. Pour les œufs, développement à terme de l’élevage au sol, d’un meilleur bien être pour les animaux.

Enfin, parmi les premières annonces, l’accroissement à venir des circuits courts, là encore dans l’air du temps. Dès le premier semestre 2020, une expérimentation va être lancée dans six magasins où les adhérents pourront proposer directement leurs produits aux consommateurs. Des nouvelles acquisitions, sont également envisagées dans les années à venir.

Affaire à suivre donc, pour celui qui va constituer un nouveau géant de l’agroalimentaire breton. En espérant tout de même que les petits indépendants puissent rester protégés, ne pas être mangés tout crus, et y trouver, eux aussi, leur compte…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !