Les banques françaises, tyrans des années 2020 ?

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

L’accroche est lourde et la question dramatique, mais elle semble bien devoir se poser au regard des déboires d’une libraire des Hauts-de-Seine.

Mécontente de sa banque…comme tout le monde !

Julie Goislard est une libraire sans histoire, et plus globalement une Française « lambda », normale, qui travaille, paie ses impôts et tâche d’éduquer ses enfants. Comme tout un chacun, elle est régulièrement confrontée à des problèmes administratifs des divers services auxquels elle fait appel, en l’occurrence, sa banque.

La liste des mécontents serait certainement très longue si l’on demandait aux lecteurs de Breizh Info s’ils avaient déjà connu des difficultés pour obtenir une réponse de leur banquier, passer un virement, administrer des comptes en lignes, obtenir un rendez-vous, ouvrir ou clore un compte.

La Société Générale sans pitié

De façon on ne peut plus ordinaire, Julie Goislard a exprimé ses griefs via son compte Twitter. Son terminal de paiement, fourni par sa banque, la Société Générale, ne fonctionnait pas, causant des difficultés à ses clients, et le problème n’était qui plus est pas nouveau.

Ce message qui aurait dû susciter quelques réponses bienveillantes de ses contacts a débouché sur une réaction aussi violente que démesurée de la part de la Société Générale qui a décidé de fermer tous ses comptes. Compte professionnel, compte personnel, compte joint, et même le compte de sa fille de 9 ans. Tant pis pour les neuf années d’ancienneté !

Une mesure tyrannique exécutée après un coup de fil menaçant et dont il est permis de se demander la raison. La Société Générale serait-elle en perte de vitesse ? Voudrait-elle faire comprendre à ses clients qu’elle est susceptible de leur créer de graves ennuis à la moindre plainte et qu’il vaut mieux rester docilement dans son giron ?
Est-ce une méthode appelée à devenir courante, y compris chez les concurrents de la Société Générale ?

L’argent est bel et bien le nerf de la guerre et le pouvoir de la banque apparaît bien plus puissant que celui de n’importe quel dirigeant politique. Les plafonds de retrait en sont d’autres preuves évidentes.

L’agence de Clicly, la ville de Julie Goislard, a déclaré qu’il s’agissait en fait d’une réaction suite à un découvert, ce qui a été démenti par la principale concernée. Dans un rendez-vous entre le directeur de l’établissement et elle, l’homme aurait dit qu’il fallait bien trouver un prétexte à la fermeture du compte…

AR

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Cyclisme. Gino Mäder remporte la 6ème étape du Giro

La sixième étape du Giro 2021 s'est déroulé le jeudi 13 mai, première étape s'achevant par une ascension... ce...

Articles liés

Frais bancaires : comment les banques vous font les poches

On les appelle "frais d’incidents", "commissions d’interventions", "lettre préalable à un rejet". Les frais bancaires concernent tout ce que les clients payent aux banques,...

Leur dette, votre problème. Qui va payer le coût des confinements ? Vous !

Qui va payer les dettes nouvelles ? Vous, et vos enfants, mais certainement pas les arrières petits enfants! Il faudra payer avant. "Ils" décident de...

Confessions d’un trader repenti : Anice Lajnef balance tout !

Anice Lajnef a été trader pour différentes banques puis responsable trading sur les marchés dérivés pour la Société Générale. Il a passé au total...

Voici les dix banques qui vont le plus augmenter leurs frais bancaires en 2021

Au 1er janvier 2021, la moitié des banques vont actualiser leurs tarifs bancaires. Et cette année, les frais bancaires vont particulièrement connaître une forte...