Antifas et catholiques français, idiots utiles de l’esclavage des temps modernes [L’Agora]

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Depuis cinq ans, une vague d’immigration clandestine sans précédent déferle sur l’Europe. S’il était, dès les premiers jours, mal vu de formuler des critiques sur ce phénomène, c’est devenu mission impossible le 2 septembre 2015 lorsque la mort d’un enfant migrant a fait la Une de la presse occidentale.

Soumission

Ce jour-là, la raison fut enterrée et les opposants à l’immigration de masse cloués au pilori.

En France, parmi les « gentils », les « belles-âmes », ceux prêts à échanger la vie des membres de leur propre famille pour accueillir un Érythréen ou un Irakien, l’on retrouve régulièrement deux catégories, les militants d’extrême gauche voire « antifas », et les catholiques diocésains, qui boivent les paroles du Pape François.

Leur posture diffère, les premiers étant dans le combat politique violent tandis que les seconds baignent dans la naïveté et pensent qu’ils iront en enfer s’ils ne tendent pas la main à Abdel-Kader ou Aboubakar.

La plupart oublient au passage Jean-Michel, Ivan, Igor ou Philippe, le SDF au coin de la rue.

Antifas et catholiques travaillent donc pour « l’accueil des réfugiés », un terme fourre-tout qu’il faudrait plutôt remplacer par « la soumission aux réfugiés ». Pour ces deux catégories, les immigrés clandestins ne doivent avoir aucune contrainte et ne suivre aucune règle, le contraire risquerait de les brusquer « alors qu’ils ont déjà traversé de nombreuses épreuves ». Tant pis s’ils volent, violent ou vivent selon les préceptes de la Charia.

Les antifas, si prompts à attaquer ceux qu’ils qualifient d’«intégristes catholiques », mais aussi les « machistes » et globalement « la société patriarcale », se taisent et valident les mœurs parfois barbares des migrants. Tant pis si leur camarade, leur sœur ou leur cousine se prend une main (dans le meilleur des cas) aux fesses.

La repentance n’est jamais bien loin non plus. « Il faut aider les Africains parce que la France leur a fait du mal pendant la colonisation ». Une réflexion très poussée, donc.

Mort et esclavage

Pourtant, il faut le dire une bonne fois pour toutes, ces hystériques et ces béni-oui-oui qui prétendent aimer et aider les Africains en sont les premiers bourreaux.

L’appel d’air provoqué par leur « accueil » a donné l’envie à une multitude d’Africains de tenter la grande traversée vers l’Europe et la France. Un parcours pourtant très cher et semé d’embûches.
Près de 17 000 clandestins sont en effet morts ou disparus en mer entre 2014 et l’été 2018.

Avant de quitter leur terre, une partie des candidats au grand voyage a vécu un autre drame : l’esclavage.

Comme autrefois, les Africains sont vendus par les leurs. C’est ce que montre un reportage réalisé par une correspondante en Afrique de la chaîne américaine CNN, Nima Elbagir, en 2017, et qui est remonté à la surface récemment sur la toile.

On y voit une vente aux enchères lors de laquelle les hommes, essentiellement des subsahariens, sont vendus pour 700 dinars, soit environ 450 euros. Plusieurs témoignages corroborent ces images.

Ces scènes ne sont pas sans rappeler les images tournées peu après la chute de Mouammar Khadafi en 2011, lorsque les autochtones avaient purement et simplement enfermé les Noirs dans des cages.

En 2019, Nima Elbagir a réalisé un autre reportage lors duquel elle se faisait passer pour une migrante. Avant le départ du Nigéria pour la Libye, son passeur lui conseillait fortement d’emporter des préservatifs, le risque de viol, agression ou maltraitance étant très élevé.

La journaliste de CNN Nima Elbagir s'est fait passer pour une migrante afin d'en savoir davantage sur le voyage qu'entreprennent de nombreux Africains pour rejoindre l'Europe.

"Vous avez des préservatifs ?" : les recommandations d'un passeur nigérian à une journaliste qui veut passer en Libye.▶︎ bit.ly/2FeNTvC

Posted by Franceinfo on 2018 m. kovo 1 d., ketvirtadienis

L’on dit que « qui veut faire l’ange fait la bête », les antifas et une partie des catholiques français le confirment. Ils condamnent non seulement nombre de leurs compatriotes à vivre dans l’insécurité à cause des habitudes violentes de certains clandestins, et ils sont, par leur discours irréfléchis, responsables de l’esclavage, de la mort et des viols de ceux qu’ils prétendent vouloir sauver.

Le constat sera dur à avaler pour certains mais le continent africain n’est pas peuplé que de familles pacifiques et souriantes jouant du djembé…

Marceau

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Royaume-Uni. Des centaines de clandestins ont traversé la Manche depuis la France ces derniers jours

En ce mois de juillet, les traversées de la Manche par des migrants clandestins vers le Royaume-Uni depuis la France ne connaissent pas de...

Amin et Ali, deux « prodiges de la République »

Le prodige Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté a lancé en décembre 2020, l'opération des « Prodiges de...

40 repuad o kampiñ e Roazhon

Partiet eo ! 40 repuad o deus savet ur seurt kêriadenn a deltennoù e park an Hautes-Ourmes e Roazhon d'ar meurzh 13 a viz gouere....

Migrants. « Guing’emploi et compétences », le retour !

Entre décembre 2019 et septembre 2020, un dispositif expérimental pour l’intégration de quatorze migrants baptisé "Guing'emploi et compétences" avait été mis en oeuvre dans...