Flandre. Pour le Vlaams Belang, « pas d’arabe à Gand ! »

A LA UNE

En Flandre, le Vlaams Belang a porté plainte contre des affiches rédigées en arabe et en turc dans la ville de Gand à destination d’une partie de la population locale, d’origine extra-européenne.

Gand : en Flandre on parle flamand !

Le Vlaams Belang est monté au créneau ces derniers jours pour dénoncer une campagne d’information mise en place par la ville de Gand concernant les émissions de CO2 des véhicules. Plus précisément, il s’agit d’expliquer aux habitants l’application d’une nouvelle réglementation de la circulation à partir du mois prochain avec la création de zones de basses émissions.

Pour mener à bien son action pédagogique, la ville de Gand n’a pas lésiné sur les moyens, au point même de traduire une partie des affiches explicatives dans les langues turques et arabes. Et ce, afin que le message soit perçu par les différentes communautés turcophones et arabophones résidant dans cette aire urbaine d’environ 250 000 habitants. À croire qu’il reste encore beaucoup de travail à la ministre fédérale chargée de l’Asile et la Migration (et par ailleurs anti-Vlaams Belang), Maggie De Block (Open VLD), sur le plan de l’intégration puisqu’une partie de ces populations d’origine extra-européenne semble donc manifestement incapable de comprendre le flamand.

Le Vlaams Belang dépose une plainte

Cette campagne d’affichage étant en outre financé par de l’argent public, le Vlaams Belang a donc déposé une plainte contre la ville de Gand. Selon la formation nationaliste flamande, les affiches en question, dont certaines ont été apposées sur des mosquées, ne respectent pas la législation linguistique, ce que conteste l’échevine Tine Heyse.

Vlaams Belang
Tine Heyse. Source : stad.gent

De son côté, le Vlaams Belang, par la voix de Johan Deckmyn, député flamand et chef de groupe à la mairie de Gand, est sûr de sa position : « Les contacts des services publics [NDLR : de la ville de Gand] avec les citoyens et les entreprises doivent se faire dans la langue administrative de la commune ou de la ville, dans ce cas le néerlandais ».

Le député a ensuite commenté sur Twitter : « J’ai déposé une plainte aujourd’hui. Ce n’est vraiment pas possible. Pas d’arabe à Gand ! »

Depuis sa forte percée aux élections du 26 mai 2019, le Vlaams Belang empêche désormais sérieusement les partis clientélistes et cosmopolites locaux de tourner en rond !

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Thorgal est de retour (bande dessinée)

Créée il y a plus de quarante ans, la bande dessinée Thorgal, teintée de fantastique, est aujourd’hui encore la...

Après Josephine, Bécassine au Panthéon ! [L’Agora]

Avec Josephine Baker (1906-1975), c’est un personnage en grande partie fabriqué selon les méthodes du show business qui entrera...

Articles liés