Fibre optique. Deux ans de retard pour le très haut débit en Bretagne

A LA UNE

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Le déploiement de la fibre optique, tant attendue, a pris du retard en Bretagne. Beaucoup de retard même : deux années. Et des responsabilités à pointer du doigt dans une région où la LGV vers Paris a davantage mobilisé les élus.

Fibre optique, le retard breton

Peut-on vraiment être surpris ? Les promesses de voir la fibre optique couvrir l’ensemble des campagnes bretonnes à l’horizon 2026 sont bien mal engagées. Le projet, destiné à alimenter les foyers bretons avec le très haut débit supérieur à 100 Mb/s, accuse en effet deux ans de retard sur les prévisions de la phase 1 du déploiement, à savoir la période 2016-2020.

Dans ce contexte, le président de la Région Bretagne (B4) Loïg Chesnais-Girard s’est rendu à Pontivy le 4 février pour faire le point sur la mise en place du THD (très haut débit) dans le département à l’occasion d’une réunion sur le projet Bretagne très haut débit (BTHD). Étaient notamment présents le syndicat mixte de coopération territoriale Mégalis Bretagne (dont le président est Loïg Chesnais-Girard lui-même) et les élus du Morbihan. Dont la maire de Pontivy Christine Le Strat. Et cette dernière a rapidement prévenu Loïg Chesnais-Girard : « Je ne vais pas vous ménager ». Un sentiment de colère d’autant plus légitime dans un Centre-Bretagne où l’arrivée de la fibre optique est attendue de longue date par les acteurs économiques locaux. Il n’y a pas que la LGV vers Paris pour dynamiser les écosystèmes bretons ! Visiblement bien conscient de ces manquements inacceptables dans le respect des délais annoncés, le président du Conseil régional a présenté ses excuses aux élus « qui sont en première lignes face aux mécontentements légitimes des usagers ».

Quel avenir pour le THD en Bretagne ?

Dans le détail, l’écart entre les grandes villes bretonnes et les campagnes est, une nouvelle fois, criant ! Les agglomérations ayant pris elles-mêmes en charge le déploiement du THD n’ont pas connu de retard. Mais, hors des villes, le compte n’y est pas du tout. En cause, Mégalis Bretagne qui a cumulé une série de problèmes. Du manque de main d’œuvre à la pénurie de fibre en passant par des péripéties administratives, le bilan n’est guère reluisant… et les délais non tenus.

Un désaveu qui ne concerne pas que le Morbihan mais aussi les autres départements bretons. Le 5 février, Loïg Chesnais-Girard était cette fois en visite en Ille-et-Vilaine, à Iffendic. En présence, là aussi, des maires et élus des intercommunalités mais également du président du Conseil départemental, le socialiste Jean-Luc Chenut.

Quelles perspectives pour rattraper les retards dans la mise en place du THD en Bretagne ? La Région a changé de méthode l’année dernière, a rappelé Loïg Chesnais-Girard : « il y a un an nous avons décidé de passer à un marché de conception – réalisation, un choix politique fort. […] L’entreprise Axione, filiale du groupe Bouygues, s’est donc vue confier toutes les études et l’ensemble du chantier. » Avec l’ambition de réaliser 150 000 prises de fibres par an. Seul point positif de cet état des lieux, le coût du projet, initialement évalué à trois milliards d’euros, est désormais de 1,7 milliards d’euros. Rendez-vous en 2026 pour savoir si Mégalis et la Région vont être à la hauteur de l’enjeu. Les conclusions de la phase 2 en 2023 donneront déjà une idée de l’avancée du chantier. Ou de l’accumulation des retards…

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/PawinG)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections régionales en Bretagne. Le débat post électoral

Elections régionales en Bretagne. Le débat post électoral https://www.youtube.com/watch?v=KmbJi6ViJgE Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Cédric Cizaire : « Au lieu de flageller les abstentionnistes, flagellez ceux qui nous ont dégoutés de voter »

Cédric Cizaire : « Au lieu de flageller les abstentionnistes, flagellez ceux qui nous ont dégoutés de voter » https://www.youtube.com/watch?v=yVN20L-2PcI Crédit...

Articles liés

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne et en Pays de la...

La Bretagne, malade de l’ammoniac. l’enquête de Splann !

France 3 Bretagne s'associe à Splann ! et publie l'enquête de Caroline Trouillet sur les rejets d'ammoniac, précurseur de particules fines, dans l'air breton....

Régionales 2021. Que contient le pacte régional pour la sécurité proposé par Gilles Pennelle (RN) ?

Gilles Pennelle, tête de la liste "Une Bretagne forte" (RN) aux élections régionales, vient de dévoiler mercredi un pacte régional pour la sécurité comprenant...

Elections départementales 2021 Ille-et-Vilaine : Le débat

Suite des débats organisés sur France 3 Bretagne au sujet des élections départementales. Un débat entre 6 candidats aux élections départementales en Ille-et-Vilaine était organisé...