Produits bio. Toujours plus de succès auprès des consommateurs

A LA UNE

Consommer des produits bio est entré dans les habitudes des Français, comme le rapporte une récente étude sur le sujet avec des chiffres révélateurs.

Pourquoi acheter bio ?

L’Agence Bio, se présentant comme l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique, s’est intéressée, par le biais d’une étude,  à la consommation et à la perception des produits biologiques en France. Nous apprenons notamment que 71 % des Français mangent bio au moins une fois par mois. Plus généralement, la pratique se stabilise à un niveau très élevé avec près de 9 Français sur 10 consommant des produits bio ne serait-ce que rarement. Un chiffre équivalent à celui de 2018.

bio

Quant aux motivations derrière ces comportements d’achat, la préservation de la santé arrive en tête (59 % des sondés), notamment chez les personnes âgées de 65 ans et plus (70 %). Viennent ensuite le goût et la qualité des produits (51 %), devant la préservation de l’environnement (45 %). Le bien-être animal est également un argument de plus en plus avancé pour expliquer ce développement du bio : 34 % en 2019 contre 28 % en 2018.

bio

L’achat bio, une pratique récente

La consommation de produits biologiques restera comme une nouveauté notable des années 2010. En effet, l’étude souligne que près des 3/4 des consommateurs bio le sont depuis moins de 6 ans. La part des nouveaux consommateurs de produits biologiques (depuis moins d’un an) enregistre une forte progression depuis deux ans (+ 16 % en 2019 contre seulement +9 % en 2017). Les néo-consommateurs sont naturellement surreprésentés au sein des jeunes générations (28 % des 18-24 ans et 21 % des 25-34 ans), mais également chez les CSP-.

bio

Les jeunes générations (moins de 35 ans) ont spontanément intégré le bio dans leur alimentation (72 % des 18-24 ans et 78 % des 25-34 ans en consomment régulièrement).

Aux deux extrêmes du panel, on note tout d’abord une progression du nombre de consommateurs quotidiens de produits bio avec près d’1/5 d’entre eux (19 %) estimant la part de leur consommation de produits bio à plus de 75 % (contre 12 % en 2018). Dans le même temps, le taux de réfractaires, à savoir ceux ne consommant jamais de produits alimentaires bio, se stabilise à 11 %. Une proportion qui stagne depuis cinq ans.

Produits non alimentaires : un marché dynamique

Le bio ne se développe pas que dans les cuisines. En ce qui concerne les produits non alimentaires, le marché est là aussi en croissance. Avec même une accélération remarquable au cours des trois dernières années. Pour preuve, 78 % des Français ont acheté un produit bio non alimentaire en 2019. À la première place, on retrouve les produits ménagers, avec 64 % des interrogés ayant réalisé ce type d’achats.

Par ailleurs, la plus forte progression est à mettre au crédit des produits cosmétiques et d’hygiène bio (61 %) avec + 16 points en deux ans. Avec +10 points en l’espace de deux années, le textile est lui aussi l’un des secteurs porteurs (34 %). Tout comme les produits de jardinage (44 %).

bio

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Thorgal est de retour (bande dessinée)

Créée il y a plus de quarante ans, la bande dessinée Thorgal, teintée de fantastique, est aujourd’hui encore la...

Après Josephine, Bécassine au Panthéon ! [L’Agora]

Avec Josephine Baker (1906-1975), c’est un personnage en grande partie fabriqué selon les méthodes du show business qui entrera...

Articles liés