#IStandWithGreece. Le hashtag pour soutenir la Grèce face à l’invasion migratoire orchestrée par la Turquie

A LA UNE

« Mais qu’est-ce qu’on attend pour faire rentrer dans le rang la Turquie, y compris militairement ? » s’interroge un internaute, qui toutefois ne prend pas en compte le fait que des millions de Turcs vivent actuellement en Europe et que cela pourrait rapidement se transformer en poudrière dans cette situation.

Mais tout de même. Le régime d’Erdogan multiplie les provocations, et participe désormais à une invasion migratoire de la plus grande ampleur, laissant passer des milliers (Erdogan évoque des millions à venir) de migrants vers les frontières de l’Europe. Les autorités grecques tiennent bon, et envoient des soldats à la frontière. Des soldats épaulés par la population, notamment les agriculteurs, qui prêtent main forte pour défendre leur pays.

Dans toute l’Europe, alors que la presse mainstream semble avoir en partie emprunté la voie de la collaboration avec les ONG et les migrants – et de la désinformation –  des populations qui ne veulent plus d’immigration apportent leur soutien aux Grecs et à la Grèce.

Les journalistes mainstream sur le terrain, accusés de faire avant tout de l’idéologie, sont d’ailleurs traités, pour certains, comme des ennemis par les populations locales, notamment sur les îles grecques. Il est vrai qu’après des années de propagande, la coupe est sans doute pleine, y compris dans des bastions traditionnellement acquis à des idées de gauche, mais confrontés à la réalité d’une invasion migratoire sans précédent.

Le hashtag #IstandWithGreece est d’ailleurs en train de faire un carton sur Twitter, tandis que les manipulations visant à favoriser l’accueil de migrants se multiplient sur la toile, afin de toucher au coeur notre société de l’émotion.

A nouveau face aux peuples en colère, les administration du mondialisme font preuve de zèle. Ainsi, la décision de la Grèce de suspendre pendant un mois toute nouvelle demande d’asile face à l’afflux de migrants et réfugiés à sa frontière serait «  dépourvue de « base légale » le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). « Ni la convention de 1951 relative au statut des réfugiés ni le droit de l’UE sur les réfugiés ne fournissent de base légale pour la suspension de la réception des demandes d’asile », a indiqué le HCR dans un communiqué.

Un HCR qui lui est dépourvu de toute légitimité populaire…

L’avenir de l’Europe, l’avenir de nos enfants, est peut être en train de se jouer là où est née une partie de notre Civilisation, entre la Turquie et la Grèce, qui en appelle à l’aide les autres nations d’Europe pour parer à l’invasion. L’histoire n’est qu’un éternel recommencement…

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Bordeaux. Château l’Escart : le retour du fruit

Propriété conduite sous le régime de la biodynamie, le château l’Escart signe des vins au fruit plantureux et à...

« Pages arrachées au livre de Satan », chef d’œuvre de Dreyer, a 100 ans !

Davantage connu pour La Passion de Jeanne d’Arc, Carl Theodor Dreyer a réalisé il y a tout juste un...

Articles liés