Coronavirus. Déjà plus de morts que la grippe saisonnière en réanimation !

A LA UNE

C’est un tournant symbolique. Le coronavirus a déjà fait plus de morts que la grippe saisonnière en réanimation.

Le coronavirus devance désormais la grippe

Un coronavirus qui ne serait en somme pas plus grave qu’une grippe « classique », celle que nous rencontrons chaque hiver ? Ceux qui ont minimisé la dangerosité du Covid-19 vont devoir faire profil bas en prenant connaissance de l’information : le nouveau coronavirus a déjà causé plus de morts en réanimation que la grippe saisonnière en France métropolitaine.

Dans son bulletin hebdomadaire publié le 18 mars, l’Agence nationale de santé publique a révélé ses derniers chiffres et il s’avère que, depuis le 4 novembre 2019, ce sont au total 856 cas graves de grippe saisonnière qui ont été admis en réanimation en métropole. Parmi ceux-ci, 88 sont décédés dont 11 enfants de moins de 15 ans.

Quant au coronavirus, le dernier bilan réalisé ce même 18 mars à 18 h a fait état de 9 134 cas de contamination confirmés dont 921 en réanimation. D’autre part, 89 nouveaux décès étaient aussi recensés en l’espace de 24 h. Un cap est donc franchi, y compris dans la perception que bons nombres de Français se faisaient du Covid-19 il y a encore quelques jours tandis que le relativisme a été de mise durant plusieurs semaines, jusqu’au ministère de la Santé lui-même.

« Des centaines de milliers de morts en France »

Tandis que le pic de la grippe saisonnière est désormais passé dans la majorité des régions, certains services d’urgence sont déjà saturés avec des transferts de patients atteints du coronavirus vers d’autres hôpitaux. Dans ce même bulletin, l’Agence nationale de santé publique a aussi annoncé le « démarrage d’une surveillance spécifique du Covid-19 » alors qu’elle va cesser « la surveillance de la grippe saisonnière ».

En dehors des morts comptabilisés dans les services de réanimation, cette grippe saisonnière fait chaque année un nombre de décès estimé entre 8 000 et 10 000. Le coronavirus va-t-il faire plus de victimes ? Selon le comité scientifique conseillant le gouvernement français, « si on laisse le virus se propager […], on s’attend à ce qu’au moins 50 % de la population soit infectée ». Avec le risque de déplorer « des centaines de milliers de morts en France ».

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes atomise Agen et sonne le réveil à La Rabine (46-3)

C'était le match qu'il ne fallait pas perdre, et le RC Vannes a fait le boulot, vendredi soir, à...

En 2022, lutte des classes ou lutte identitaire ? Bégaudeau et Bousquet face-à-face

À l’approche des Présidentielles de 2022, rien n’est encore joué. Emmanuel Macron jouit d’une remarquable stabilité à 24% des...

Articles liés