Covid-19 : bien utiliser ses masques et ses gants sans se contaminer soi-même [Vidéo]

A LA UNE

Disposer de masques et de gants est devenu privilège ces jours-ci face au Covid-19. Mais une mauvaise utilisation de ces objets pourrait avoir des conséquences fatales. Mode d’emploi !

Masques : en faire bon usage face au Covid-19

Avoir un stock de masques FFP2 chez soi sera-t-il bientôt un investissement plus utile que des euros sur un compte en banque ? Depuis quelques jours, la chasse aux masques est lancée dans l’Hexagone et des vols ont même été à déplorer à travers le pays. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir prévenu il y a déjà deux mois ! Pour les prévoyants qui avaient anticipé l’épidémie de coronavirus en acquérant ces objets devenus précieux dans la France de mars 2020, le plus important est peut-être encore à venir : l’utilisation efficace de ces masques.

Sur la chaîne CNews, dans l’émission « Morandini Live » du 21 mars, le docteur Dan Bensadoun a expliqué comment mettre et enlever un masque et des gants sans se contaminer soi-même.

En premier lieu, il est nécessaire de se désinfecter les mains pour ne pas contaminer le masque en le manipulant. Une manipulation qui doit se faire uniquement via les élastiques. Une fois son utilisation terminée, le masque doit également être enlevé seulement à l’aide des élastiques. On notera que seuls les masques FFP2 et FFP3 sont réellement efficaces contre le Covid-19, contrairement aux masques chirurgicaux classiques. Quant à la réutilisation de ces masques pour une seconde occasion, elle est fortement déconseillée, l’usage unique trois à quatre heures maximum étant la règle.

Coronavirus : et les gants ?

Quant aux gants, si aucune recommandation n’est nécessaire pour les enfiler, en revanche, il convient de retirer le premier en le retournant pour placer à l’intérieur la partie externe. On en fera de même avec le second gant, en le retournant sur le premier avant de mettre le tout dans un réceptacle à déchets.

Par ailleurs, on n’en oubliera pas pour autant d’éviter le serrage de mains en guise de salutation pour ne pas donner lieu à une contamination. Des mains qu’il faut laver le plus souvent possible, au gel hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Les contacts avec les yeux, le nez et la bouche sont à proscrire tant que ce strict lavage des mains n’a pas eu lieu. Enfin, l’éternuement dans le coude et l’usage unique des mouchoirs en papier sont aussi des protocoles incontournables pour traverser les prochaines semaines sans contracter ce virus qui empoisonne nos vies.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Documentaire CNews : « Éric Zemmour, le dynamiteur »

Documentaire CNews : « Éric Zemmour, le dynamiteur » https://www.dailymotion.com/video/x8601lb Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de...

Dans les cités de Marseille avec Stéphane Ravier

Marseille, le Pastis, le vieux-port, la culture, la cuisine, la pétanque... Oui, mais pas que. Parce que Marseille c'est aussi...

Articles liés