Coronavirus. Pendant le confinement, protégez-vous… des écrans !

A LA UNE

Depuis le début du confinement, le temps passé devant les écrans a fortement augmenté dans les foyers. Mais des précautions d’usage s’imposent face à ces pratiques, notamment pour les enfants.

Des écrans pour faire passer le confinement

Combien de temps passé devant les écrans de télévision, de téléphone et autres depuis que le confinement causé par la pandémie de coronavirus a pris effet le 17 mars dernier ? Tandis que le trafic internet atteint des sommets, sommes-nous assez vigilants face aux risques engendrés par une surconsommation d’images ?

Il est donc nécessaire de rappeler qu’une exposition prolongée aux écrans peut être nocive. Avec pour première conséquence une fatigue oculaire, causée par une sécheresse de l’œil, ce qui entraîne notamment des irritations, une fréquence anormale des clignements, des yeux rouges mais aussi de nombreuses migraines.

Pour pallier ces problèmes, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour limiter l’impact des écrans sur les yeux. En prélude, précisons que l’efficacité des filtres anti-lumière bleue, suspectée d’irriter l’œil, est parfois contestée par certaines voix qui soulignent le manque de preuves scientifiques pour valider leurs actions bénéfiques.

Quelques conseils face à la lumière des écrans

Dans un premier temps, opter pour des lunettes dotées de verres anti-lumière bleue est une bonne option pour filtrer jusqu’à 40 % des rayons nocifs. Ces verres ont reçu un traitement réfléchissant une partie des ondes bleu-violet et les empêchent de pénétrer dans l’œil. Toutefois, certaines longueurs d’ondes problématiques ne seraient pas filtrées par ces lunettes donc la prudence demeure de mise.

Autre méthode très simple pour ménager ses yeux, réduire la luminosité de son écran. On s’étonnera au passage de l’agressivité des réglages par défaut, particulièrement lumineux, sur de nombreux appareils.

Pour ceux ayant pris goût aux écrans à l’aspect plus sombre, des logiciels existent pour optimiser les réglages de luminosité. On nommera notamment LightBulb pour modifier les couleurs (des couleurs chaudes telles le jaune sont ainsi plus agréables pour l’œil) et ajouter un fond jaune ou encore F.lux, qui modulera la luminosité ou la température de couleur en fonction de l’heure du jour sur PC. Sur Mac et smartphones, Night Shift peut faire l’affaire.

Enfin, utiliser un écran dans le noir absolu est une pratique à bannir compte tenu de l’importante variation de lumière entre l’environnement et l’écran.

Ne pas oublier de faire des pauses

Par ailleurs, l’utilisateur avisé fera une pause toutes les deux heures en éloignant son regard de l’écran et en fixant un point éloigné si possible. Avec cette précaution, vous permettrez alors à vos yeux de retrouver une fréquence de clignements normale. Une humidification des yeux par l’intermédiaire d’une solution oculaire est aussi recommandée.

Dernier conseil pour les utilisateurs de smartphones, l’activation du mode sombre sur fond noir est lui aussi encouragé, sans preuves scientifiques suffisantes toutefois pour assurer sans aucun doute l’intérêt de ce mode sombre. Mais un simple test chez soi permet tout de même de ressentir une sensation de confort plus importante.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés