Linky : Capital revient sur la condamnation d’ENEDIS en appel

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Le magazine Capital revient ce mois-ci sur la récente condamnation d’ENEDIS par la Cour d’appel de Grenoble.

Dans un article récent, le journaliste détaille : « Nouvelle condamnation pour Enedis […] la Cour d’appel de Grenoble épingle le distributeur d’électricité pour avoir voulu installer un compteur Linky chez une cliente souffrant d’un syndrome d’intolérance aux champs magnétiques […]. Enedis est également condamnée à dépolluer l’électricité émise par les autres boîtiers Linky du voisinage. »

ENEDIS est également condamnée, au titre des frais de défense, à verser une indemnité de 2 980 € à la requérante qui avait dû saisir la Justice pour faire respecter ses droits contre le colosse malhonnête.

Pourquoi est-ce important ?

D’une part, contrairement à ce qu’ENEDIS prétendait, la Cour d’appel applique bien le principe de précaution en référé (procédure d’urgence qui ne traite pas du fond du litige). D’autre part, cela confirme la possibilité d’ouvrir la brèche contre ENEDIS : si le principe de précaution s’applique dès le référé (avant-même de trancher définitivement le litige), au préjudice d’une personne déjà victime des ondes, ce principe devrait s’appliquer, à tout le moins devant les juges du fond, au bénéfice de toute personne qui refuse de subir des « incertitudes sur les effets sanitaires » reconnues officiellement par l’ANSES en juin 2017.

À noter que durant le confinement, les poses de compteurs Enedis sont reportées.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot revient sur le Covid, les régionales, le RN

L'ex numéro 2 du FN et président des Patriotes est revenu sur les élections régionales au micro de Boulevard...

Jean-Yves Le Gallou sur le RN : « La pasteurisation du discours mène à l’abstention ! »

Dans une série de tweets, Jean-Yves Le Gallou est revenu sur les scores décevants du Rassemblement national lors des...

Articles liés

Compteur Linky (Enedis) : Pour la cour d’appel de Bordeaux, l’installation n’est pas obligatoire

La Cour d'appel de Bordeaux reconnaît, dans une ordonnance rendue le 17 novembre 2020, le dommage imminent de treize personnes exposées aux rayonnements causés...

Revue Rébellion. « Le Virus c’est le Capital ! »

Notre société est malade. Nous traversons une pandémie de peur sans précédent et cette angoisse est savamment entretenue par nos gouvernants. C'est le système...

Et si les compteurs Linky vous espionnaient ?

Le compteur Linky, un espion à la maison ? C'est la question que pose 60 millions de consommateurs en titre d'une enquête fouillée sur...

Capital s’intéresse aux « Très bonnes affaires » du médecin des Médias, Michel Cymes

Le journal Capital s'intéresse aux « Très bonnes affaires » du médecin des Médias, Michel Cymes, particulièrement décrié aujourd'hui en raison de ses propos...