Avec le confinement, la consommation de nombreuses productions agricoles est à la baisse. Les producteurs de lait sont eux aussi touchés. Les ventes en restauration hors domicile sont quasi nulles et les produits transformés en laiterie perdent des débouchés à l’export. Une compensation financière partielle vient d’être proposée par les laiteries à ceux qui baisseront leurs rendements habituels de 2 à 5%.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine