« Si le prix du lait payé aux producteurs n’est pas à la hauteur de ces hausses de charges, certains agriculteurs cesseront leur activité »

Le prix des produits laitiers augmente. Pourquoi ?

« Parce que les charges des producteurs de lait et des industriels explosent ! » expliquent les Jeunes Agriculteurs de Bretagne.

« La hausse du coût des matériaux déjà d’actualité l’année dernière s’est vue renforcée depuis le début de la guerre en Ukraine et accompagnée de la flambée du prix de l’énergie, de l’aliment pour les animaux … Si le prix du lait payé aux producteurs n’est pas à la hauteur de ces hausses de charges, certains agriculteurs cesseront leur activité. Faut-il craindre alors des pénuries dans les magasins ? La baisse de production de lait est déjà bien amorcée en Bretagne, puisqu’on constate un recul de la collecte de lait depuis 8 mois consécutif dans notre région et plus globalement en France »

Les conséquences sont directes sur l’économie du territoire et plus globalement sur l’objectif de souveraineté alimentaire. Le vieillissement de la population agricole en est en partie à l’origine. Mais surtout, peu de jeunes veulent s’installer en production laitière pour remplacer les départs en retraite. Pourquoi ?

« Les coûts de production explosent et le prix du lait ne suit pas. Peu attractif, il a du mal à donner de la visibilité aux porteurs de projets. L’augmentation des coûts, doublée de l’explosion du prix de l’énergie attendue pour la rentrée, va fortement impacter les producteurs de lait. JA Bretagne espère alors que l’augmentation du prix du lait amorcée ces dernières semaines sera pérennisée dans le temps pour leur permettre de couvrir ces charges. Nous ne laisserons personne freiner la dynamique engagée ! Le contexte exceptionnel de guerre en Ukraine avait permis d’ouvrir une nouvelle phase de négociations commerciales entre distributeurs et industriels. Craignant une forte inflation, le Ministre de l’Agriculture avait choisi cette option pour éviter aux producteurs d’encaisser l’ensemble des surcoûts liés à la guerre. Force est de constater que la révision des contrats signés en début d’année n’est pas satisfaisante ! Qu’attendent les acteurs de la négociation pour prendre en compte la situation des éleveurs ? Les pénuries de produits laitiers en magasin ? Si tel est le cas, JA Bretagne s’en chargera ! » peut-on lire dans le communiqué adressé à la presse.

Décidément, nous traversons bel et bien une grande période de crise. A qui profite le crime ?

Illustrations  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. mais nom d’une pipe, les humains adultes n’ont pas besoin de consommer du lait !!!! quant aux BB, lait maternel !!!!!! pensez un peu à la souffrance infligée aux animaux, vaches et veaux……

    1. Bonjour Alienor ,Ce sont des animaux domestiques ,c’est à dire qu’ils ont étaient domestiqués par nos ancêtres il ya fort longtemps .C’est la sédentarité qui a crée l’agriculture pour se substituer à la cueillette et à la chasse .C’est cela qui a crée les civilisations .Même si il y a des populations qui pratique le nomadisme avec leurs troupeaux ,cela est marginal .Tout cela pour vous dire que si vous ne vous occupez pas de la traite des vaches laitières ,vous allez les entendre meugler et pas de plaisir !
      Pour le reste, il est bien évident que nos mioches ont plutôt intérêt à téter le sein de leurs maman .
      L’Homme de Néandertal ne consommait pas de produit laitiers .Dois t’on revenir à ses âges farouches
      Aliénor ?

  2. ils commencent par le lait mais bientot ce seront les vaches et autres poulets qui seront sous leur diktats, comme ça se passe aujourd’hui aux pays bas avec obligation de réduire le cheptel d’un tiers!

  3. Si nos agriculteurs cessent leur activité: comment les Français vont-ils se nourrir? Est-ce qu’ils mangeront des smartphones importés d’Asie?

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !