Crise économique. 8% de récession officiellement. Attachez votre ceinture !

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Comme c’était à prévoir et contrairement aux estimations initiales des grands diplômés de Bercy, l’impact de la crise du coronavirus ne sera pas de 0.1 % de PIB en France et de 0.5 point sur la croissance mondiale.

Bruno le Maire a évoqué hier un PIB en chute de 8 % et des déficits en hausse ce qui force le gouvernement à revoir ses prévisions pour 2020…

La chute du PIB sera donc de 8 % dans les prévisions utilisées pour établir le budget rectificatif. C’est déjà mieux. Je pense que nous terminerons à plus de 10 % et je maintiens ma prévision initiale de 11 % de récession et de chute du PIB.

Evidemment le déficit budgétaire va suivre. Gérald Darmanin l’estime à 9 % du PIB ce qui est du jamais vu depuis 1945.

Concernant la dette publique, elle va bondir à 115 % toujours selon Gérald Darmain.

Désormais… ils ont compris et sont prudents sur les prévisions car cela pourrait-être pire !

« Quant à l’évolution de la situation et de ces chiffres, Bruno Le Maire se dit « prudent ». « J’aimerais être certain que nous en resterons là », déclare-t-il, ce qui pourrait bien sûr ne pas être le cas. Idem chez Gérald Darmanin, qui rappelle que ces chiffres « sont indicatifs » et provisoires, car « nous ne sommes pas à la fin de l’épidémie ». « Je dis d’abord aux Français qu’il va falloir qu’on sorte de la crise sanitaire et qu’on gagne ensuite la guerre économique», a-t-il ajouté ».

L’idée de base a été de sauver le maximum d’entreprises et d’emplois pour sauvegarder le potentiel de reprise. C’est une bonne stratégie, et c’est évidemment ce qu’il fallait faire.

Le problème c’est le après.

La véritable question que l’on peut se poser désormais pour anticiper la suite c’est…

Qui va payer et comment ?

Je peux vous annoncer que notre pays terminera cette crise avec une dette publique comprise entre 130 et 150 % de dettes sur PIB.

La question qui se posera alors sera qui va payer.

Il n’y a pas 36 solutions.

Soit vous payez en réduisant les dépenses. C’est l’austérité.

Soit vous payez en augmentant les recettes. C’est la croissance ou la hausse des impôts.

Soit vous payez en monnaie de singe en imprimant avec votre banque centrale.

Soit, vous ne payez pas et vous faites faillite…

Je vous expliquerai dans l’un de mes prochains flash STRATEGIES qui va payer et comment. C’est important de le savoir car cela fera toute la différence entre ceux qui l’auront compris et qui s’y seront préparés, et ceux qui n’échapperont pas à la tonte !!

Vous allez me dire, Charles quand même ce n’est pas si grave.

Je vous donnerai juste le chiffre de la récession de l’année 2009 la pire lors de la dernière crise des supbrimes. La récession a été en 2009 de 2.9%!

-2.9% de récession et de chute du PIB. Nous n’en sommes même pas encore remis. Aujourd’hui c’est déjà au moins -8%. Ce sera sans doute au-delà de 10%. Économiquement, c’est un carnage qui s’annonce. Accrochez-vous les amis et prenez bien soin de vous.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous et désormais protégez-vous !

Charles Sannat pour le blog https://insolentiae.com/

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« N’y va pas». Lettre ouverte à Éric Zemmour [ L’Agora]

Cher Camarade, C’est comme ton Grand Ancien, puisque tu es sorti de la rue Saint-Guillaume promotion 1979 (SP) et moi...

Armée. La réponse d’un militaire d’active à la lettre du général Lecointre

Suite à la publication de la lettre ouverte d'anciens militaires et de celle de militaires d'active, alertant sur la...

Articles liés

Annuler la dette : les épargnants vont-ils trinquer ?

Le sujet de la dette est un sujet de longue date que la crise du COVID a eu le bon ton de remettre sur...

Leur dette, votre problème. Qui va payer le coût des confinements ? Vous !

Qui va payer les dettes nouvelles ? Vous, et vos enfants, mais certainement pas les arrières petits enfants! Il faudra payer avant. "Ils" décident de...

Comment protéger son patrimoine face à l’effondrement ?

Vous êtes sans doute comme beaucoup des français en ce début d’année 2021, désorienté par les perspectives d’avenir, certains mêmes d’entre vous sont au...

Eudes Baufreton : « Chaque Français est endetté de 40 000 euros, par la dette publique »

Eudes Baufreton : « Chaque Français est endetté de 40 000 euros, par la dette publique » Le délégué général de “Contribuables Associés” était l'invité...