Déconfinement. Un gouvernement d’incompétents irresponsables

A LA UNE

La France fait partie du top 5 des pays les plus touchés par le coronavirus dans le monde. Notre pays est candidat au bonnet d’âne en ce qui concerne l’anticipation de cette pandémie qui était pourtant annoncée.

Deuxième épisode du module d’actu “L’info confinée” signé Le Média.

Au sommaire :

  • Le discours d’hier d’Edouard Philippe à l’Assemblée nationale et plus généralement du plan de déconfinement… et cette impression que l’exécutif, divisé, essaie de refiler la patate chaude et les responsabilités à d’autres
  • les élus locaux, les préfets, les parents d’élèves.
  • L’alerte lancée par l’hôpital Necker de Paris et par le National Health Service anglais au sujet d’une grave infection touchant des enfants souvent testés positifs au COVID-19… une alerte qui intervient alors que le 11 mai, c’est le début du retour à l’école pour des enfants jusqu’ici considérés comme généralement asymptomatiques.
  • Une enquête assez troublante du journaliste d’investigation Marc Endeweld publiée sur le site du Média TV au sujet des méthodes de tri des patients COVID à soigner ou à sacrifier, mises en place par l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France ;
  • le Liban, où une révolte populaire a éclaté en plein confinement.
  • La campagne de la section montpelliéraine du Collectif Droit au logement (DAL), appelant à la grève des loyers au foyer “Les lavandins”, géré par le bailleur social Adoma, relayée par le média local Le Poing ; et en Occitanie, la bataille contre “le macronavirus”, partie d’une banale banderole qui a énervé en haut lieu.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Littoral. Gildas Morvan l’esprit de famille

Certains navigateurs sont taiseux. Gildas est tout le contraire. Il aime rire et raconter sa passion pour la course...

Saint-Brieuc. Une centaine de personnes bravent la tempête pour manifester contre la tyrannie sanitaire

Une centaine de personnes ont bravé la tempête samedi 27 novembre pour manifester contre la tyrannie sanitaire, à Saint-Brieuc. Une...

Articles liés