assurance

La France connaît des écarts importants selon les régions en ce qui concerne les primes d’assurance automobile. C’est en Bretagne administrative que les tarifs sont les moins chers de l’Hexagone. La raison ?

Assurance automobile : Paris en tête, la Bretagne la moins chère

Elle représente un poste de dépense important pour les ménages. La prime d’assurance automobile a fait l’objet d’une nouveau comparatif à l’échelle du pays via la cinquième édition du baromètre annuel du site Lelynx.fr. Un document qui nous apprend qu’en 2020, la tendance à la hausse se confirme pour l’assurance des automobilistes tandis que les écarts se creusent entre les régions.

Une disparité qui profite aux Bretons de la région administrative (B4) puisque celle-ci a la prime d’assurance automobile la moins onéreuse de France : 537 € en moyenne par an pour assurer un véhicule.

Un montant qui a de quoi faire des envieux lorsqu’on le met en parallèle avec la moyenne en Île-de-France, où la prime est de 160 € plus chère (697 € par an en moyenne).

Assurance
Source : Lelynx.fr

L’insécurité comme facteur explicatif…

Derrière la région parisienne, ce sont les régions Paca (677 €), Auvergne-Rhône-Alpes (639 €) et Hauts-de-France (636 €) qui ont les primes d’assurance automobile moyennes les plus coûteuses. On notera le « pic » enregistré à Marseille avec un montant moyen de 808 €. Un prix qui se justifie par le fait que « le vandalisme y est élevé » selon la directrice générale déléguée du site Amina Walter. Ajouté à cela, elle précise que les conducteurs marseillais « optent souvent pour des modèles puissants et récents »…

Dans le même temps, la Bretagne enregistre moins de vols, d’actes de vandalisme et d’accrochages que la moyenne nationale.
Ainsi le Finistère a-t-il pu observer une baisse de 10 % du nombre de vols de véhicules, une baisse de 24,5 % du nombre de tués sur la route en 2019, du nombre de blessés (-4 %) et d’accidents corporels (-5,6 %).

Autre facteur pouvant expliquer ces différences de tarifs, le coût des réparations des véhicules, qui reste moins élevé en Bretagne par rapport à la moyenne nationale (-2 %). De fait, moins les assureurs doivent indemniser des montants conséquents en cas de sinistre, moins les primes augmentent.

Assurance automobile : les autres points à retenir

Par ailleurs, si les chiffres de l’étude en question sont établis à partir de tous les types d’assurance (au tiers, tous risques…) et de voiture, il faut souligner que près d’un Français sur deux ont privilégié la formule tous-risques, en s’acquittant d’une prime plus élevée de 190 € (715 € par an) par rapport à la formule au tiers. Un phénomène qui se justifie par le fait que beaucoup de Français se sont récemment équipés en véhicules neufs.

Enfin, au niveau national et suivant une tendance de fond, les factures d’assurance auto ont de nouveau augmenté de 2,9 % en 2019 et ont atteint en moyenne 632 €. Soit une hausse lissée de près de 12 % depuis 2015.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V