crêpes

Mais que faut-il entendre par « crêpe » et « galette » ? Cette question de sémantique, n’est-elle pas particulièrement pertinente en Bretagne ? N’y fait-on pas des « crêpes » à l’Ouest en pays bretonnant, alors que la « galette » domine, elle, à l’Est en pays gallo, de Saint-Brieuc à Fougères ?

Quoi qu’il en soit : de quoi parle-t-on ? Il était temps de se pencher sur le sujet, alors que jamais jusqu’alors, la crêpe et la galette n’avaient fait l’objet d’expositions et de publications !

C’est désormais chose faite avec cinq musées bretons, le Musée Bigouden de Pont-l’Abbé, le Groupement d’intérêt public Musées de territoires Finistériens (Ancienne abbaye de Landévennec et Écomusée des Monts d’Arrée à Commana et à Saint-Rivoal), le Musée de Dinan et le Musée départemental breton de Quimper, bien décidés à mettre la main à la pâte.

Au programme, un ensemble d’expositions présentées cet été :

  • Quand la crêpe devient bretonne. Histoire d’une invention (1000-2000) au musée de l’Ancienne Abbaye de Landévennec, du 21 juin au 1er novembre.
  • Bleud zo Krampouez vo, Paysans, meuniers et crêpières dans les Monts d’Arrée à l’Écomusée des Monts d’Arrée, sur le site des Moulins de Kerouat à Commana, du 29 juin au 30 octobre.
  • Et vous ? Êtes-vous plutôt crêpe ou galette ? à l’Abbaye Saint-Magloire de Léhon, Musée de Dinan, du 18 juillet au 30 septembre
  • La crêpe en toute intimité au Musée Bigouden de Pont-L’Abbé, ouverture courant juillet, date à confirmer

Les 4 expositions sont présentées dans 4 musées bretons dont l’architecture, les jardins et les vestiges du temps sont aussi à découvrir, pour le plus grand plaisir des visiteurs.