Propagande cinématographique. Sortie à venir de « Cracka », série sur un néo-nazi transporté dans un passé où les Blancs sont violés et mis en esclavage par les Noirs

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

La haine, la soif de vengeance et de repentance, semblent sans limite actuellement. Ci-dessous un exemple de propagande cinématographique qui va déferler sur les petits écrans en cette année 2020.

Une prochaine série intitulée « Cracka » prévoit de dépeindre une histoire alternative dans laquelle les noirs ont asservi les blancs au début de l’Amérique. Le réalisateur Dale Resteghini a publié vendredi la bande-annonce de ce film indépendant, en précisant qu’elle serait disponible à la vente sur Amazon Prime et ailleurs dans le courant de l’année.

Ce dernier, un blanc connu pour réaliser des clips de rap a imaginé cette histoire « pour que les télé-spectateurs revivent toute l’horreur de l’esclavagisme avec des scènes de viol et de violences, cette fois sur des Blancs »

La bande-annonce montre un homme blanc avec des tatouages néo-nazis qui est transporté dans le temps vers une version de l’Amérique dans laquelle il est asservi par des Noirs. On peut y lire « Vous nous avez coupé le souffle, et si nous vous prenions le vôtre ? Vous avez violé nos filles, et si nous avions violé les vôtres ? Vous avez volé notre liberté, maintenant nous volons la vôtre ». Le « protagoniste » blanc néo-nazi est soumis à un traitement brutal aux mains des esclavagistes noirs tandis que dans la bande annonce on voit une blanche se faire violer et des blancs lynchés par leurs maîtres noirs.

La série-télé ne sortira qu’à l’automne 2020, à l’occasion de la présidentielle américaine. Mais elle est déjà disponible en pré-commande et le réalisateur s’est affilié au mouvement Black Lives Matter : pour 4,99 dollars, le client peut aussi faire une donation au mouvement…

Ceux qui font actuellement commerce de la haine anti-blanche dans tout l’Occident chercheraient à provoquer une réaction violente de la part de Blancs s’estimant menacés et insultés, qu’ils ne s’y prendraient pas mieux…

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Coronavirus. La Cinémathèque de Bretagne propose plus de 6 500 films gratuits !

Que faire durant ces longues journées de confinement qui vous attendent, en Bretagne et ailleurs ? La Cinémathèque de Bretagne propose de voir 6...

Partage de mots de passe : cet énorme manque à gagner pour les plateformes de streaming

Le partage de mots de passe, une pratique qui coûte cher aux plateformes de streaming. Sur l'année 2019, ces dernières auraient perdu environ 9,1...

Mylène Farmer, le film, le 7 novembre dans les Pathé Gaumont [Vidéo]

Les cinémas Pathé et Gaumont proposent à leurs spectateurs le film du show monumental de Mylène Farmer réalisé lors de son concert dans la...

Il était une fois…Rambo, au cinéma à Rennes et à Nantes ce 20 septembre

Il était une fois..., le rendez-vous cinéphile incontournable des cinémas Pathé et Gaumont propose à ses spectateurs de (re)découvrir le premier volet de la saga Rambo. Réalisé par Ted Kotcheff en 1982, Rambo, connut, dès sa sortie...