Municipales. A Saint-Herblain Matthieu Annereau (LREM) veut mettre le paquet contre l’insécurité

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

A Saint-Herblain, le marcheur ex-LR Matthieu Annereau va tenter l’impossible : faire basculer l’ex-fief de Jean-Marc Ayrault à droite. Il aura fort à faire pour améliorer ses 26.16% du 1er tour, plombé par une participation catastrophique (31.46%, 2% de votes nuls, 2.5% de votes blancs), alors qu’il est devancé par des écolos « pastèques » alliés à LFI (30.2%) et surtout le maire sortant socialiste Bertrand Affilé qui n’a pas fait d’alliance à gauche (43.55%). Nous avons interviewé celui qui a su, contrairement à 2014, faire l’union à droite et au centre.

Breizh Info : Matthieu Annereau, vous avez déjà été candidat en 2014, pourquoi recommencer ?

Matthieu Annereau : On me l’a beaucoup demandé ; je travaille avec le milieu associatif, la gestion de la ville ne convient pas ; dans l’urbanisme, la sécurité, la transparence, il est temps de changer beaucoup de choses…

Breizh Info: Quel bilan dressez-vous du mandat de Bertrand Affilé ?

Matthieu Annereau : Saint-Herblain est soumis au diktat de Johanna Rolland et de la métropole sur beaucoup de sujets, alors que nous avons 40.000 emplois des 300.000 de la métropole, 28% des logements sociaux… nous apportons beaucoup, mais la métropole vire le CHU [de Laënnec, appelé à être remplacé par le CHU de l’île et ses terrains vendus] sans engagement sur les équipements herblinois. Nous sommes la seconde ville de la métropole, et l’urbanisme est très dense, nous sommes passés de 43.000 à 47.000 habitants en un an ; cette augmentation de 10% de la population est mal ressentie. C’est trop vite, trop soudain…

Breizh Info : Dans les sujets où Saint-Herblain a été délibérément sacrifié aux intérêts de Nantes, le squat de Beauséjour, dont les riverains ont vécu l’enfer des mois durant

Matthieu Annereau : J’en ai parlé dès juin 2019 au conseil métropolitain, j’avais demandé une vraie solidarité des communes de la Métropole sur le sujet, aucune réaction ni d’Affilé, ni de Johanna Rolland.

Breizh Info : C’est une histoire que vous voulez éviter à l’avenir à Saint-Herblain ?

Matthieu Annereau : Si nous sommes élus, nous réagirons très vite désormais. Il faut une parole du maire très rapide et très forte vis-à-vis de la Préfecture, et c’est à la métropole de prendre ses responsabilités ; par exemple, 40% des Roms de la Métropole sont sur Saint-Herblain [dont certains campements occasionnent des nuisances à d’autres communes, comme les Roms sur le terrain d’Alkion pour Haute-Indre] Tout le monde se satisfait de la situation ; la métropole doit arrêter de se défausser systématiquement sur Saint-Herblain, et nous ne lâcherons pas sur le sujet.

Breizh Info : Est-ce que Affilé a fait ce qu’il pouvait faire, vu qu’il n’était soutenu ni par la ville-centre, ni par la Préfecture ?

Matthieu Annereau : Il a fait ce qu’il a fallu à la fin du dossier, mais il a été très long a démarré. J’ai visité le squat en pleine canicule ; en tant que maire, on agit tout de suite et on y va tout de suite.

Breizh Info : En août dernier, Saint-Herblain a aussi été endeuillé par une fusillade liée aux gangs de la drogue nantais qui a coûté la vie rue Théophile Guillou à Esteban le Costevec, 18 ans.

Matthieu Annereau : Au 17 de la rue, il y a un point de deal toujours actif, et des habitants délaissés par la mairie. On doit aux habitants de la reconnaissance et de la compassion ; il faut des efforts dissuasifs. On sait où sont les points délicats, la métropole doit installer la vidéoprotection mais rien ne bouge.

Breizh Info : Où sont ces points délicats ?

Matthieu Annereau : Rue Théophile Guillou donc, aux Arcades, dans Bellevue, à Preux, la Crémetterie…

Breizh Info : Qu’allez-vous faire contre l’insécurité ?

Matthieu Annereau : Il y a actuellement 8 policiers municipaux sur la ville, on en triplera l’effectif, en passant à 25, ainsi que le budget. On va étudier la faisabilité de les armer, mettre plus de caméras – il y en a 22 depuis 15 ans, ce n’est plus assez maintenant. Et organiser des états généraux de la sécurité sur le dernier trimestre 2020, en consultant les habitants, associations, agents… pour mettre à mal au niveau local l’insécurité et la drogue. On va aussi travailler plus avec la police nationale, les bailleurs, on veut mettre en place une police intercommunale pour Bellevue [dont la moitié est sur Nantes] L’insécurité, c’est le 1er sujet : vous pouvez mettre tous les équipements que vous voulez, si les gens ont peur de sortir de chez eux, ça ne sert à rien.

Breizh Info : Autre sujet, d’autant plus actuel depuis le confinement, les rodéos ?

Matthieu Annereau : C’est un sujet qui nous est énormément remonté, nous dédierons une équipe spécifique anti-rodéos au sein de la police municipale, qui travaillera avec la brigade rodéo de la police nationale.

Breizh Info : Avez-vous d’autres priorités ?

Matthieu Annereau : Oui, mieux coopérer avec les associations – ma première adjointe sera à la vie associative, on veut aussi mieux prendre en compte les associations qui s’occupent du handicap ; on souhaite aussi que le théâtre Onyx devienne un équipement métropolitain et organiser des assises du sport avec les associations début 2021 ; les équipements sportifs seront un gros poste d’investissement dans le mandat.

Propos recueillis par Louis-Benoît Greffe

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des...

Ecosse. Une étudiante bientôt expulsée de son université pour avoir dit que les femmes « ont un vagin et ne sont pas aussi fortes...

L'Ecosse, comme tout le Royaume-Uni, ressemble à un asile psychiatrique grandeur nature, toutefois révélateur du terrorisme intellectuel qui germe...

Articles liés

Saint-Herblain (44). Plus d’un million d’euros de dégâts causés par des Roms

À Saint-Herblain, des Roms ont vécu illégalement plusieurs mois dans les anciens locaux de Kent Marine avant d'être expulsés. Après leur passage, plus d'un...

Bal tragique à Jeanne-Bernard [L’Agora]

Bien entendu, la mort d’Omar, 32 ans, dans le squat du gymnase Jeanne-Bernard à Saint-Herblain, est une tragédie. Cela devrait aller sans dire. Je...

Saint-Herblain (44). Rencontre avec Bernard Rio le 8 octobre autour des « 1 200 lieux de légende en Bretagne »

Une rencontre avec Bernard Rio, auteur du superbe ouvrage 1 200 Lieux de légende en Bretagne, est organisée à Saint-Herblain (Loire-Atlantique) le 8 octobre. Présentation...

Nantes : neuf fusillades en un week-end, record battu

Record absolu battu en matière de règlements de compte aux armes à feu à Nantes avec sept fusillades en un week-end, dont trois dans...