Dans un rapport interne que Le Parisien dévoile en exclusivité, les soldats du feu regrettent de n’avoir été plus mis à contribution face au virus, et fustigent une gestion trop centralisée et inefficace.

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France dénonce une « gestion de crise éloignée des principes fondamentaux » dans le cadre de la lutte contre le coronavirus Covid-19.

Dans un document de 18 pages voué à être transmis au ministère de l’Intérieur, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, l’absence de dialogue entre les différents services de l’Etat a entraîné des conséquences dramatiques dans les Ehpad. Les Agences régionales de santé ainsi « accaparées par la gestion du nombre de places en réanimation hospitalière (…) ont trop longtemps oublié les EHPAD, laissant seules les collectivités territoriales face au décès en nombre de nos aînés », dénonce le rapport.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine