C’est un oiseau protégé, mais il est tenu pour responsable de nombreux dégâts sur les cultures.

Le choucas des tours fait partie de la famille des corvidés. Les producteurs de maïs s’en plaignent, les associations de défense des animaux – qui ne se rendent visiblement pas compte des ravages et de la prolifération dingue de cette espèce – s’opposent à leur chasse…

Ressemblant à un petit corbeau, le choucas des tours a été classé espèce protégée en 1989. Depuis cette date, il prolifère et cause de nombreux dégâts aux cultures dans toute la Bretagne et dans d’autres régions. Pour le coup, au nom de ce qui s’apparente à une forme de sectarisme de quelques associations dites « écologistes » (quand ce ne sont pas tout simplement des gens qui ne mettent pas les pieds dans les campagnes), on se retrouve avec des ravages considérables, dans les cultures, comme chez les particuliers. La tension monte.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine