Certains journalistes mainstream s’interrogent à savoir pourquoi ils sont détestés par la population.

Mais quand on lit la nouvelle tentative de scandale destinée à attaquer Manuel Neuer, gardien de but de l’équipe nationale allemande et du Bayern de Munich, on peut comprendre les griefs à l’encontre de ces journalistes qui cherchent le lynchage (et le buzz) pour trois fois rien.

Ainsi, Ouest France ose dans le nauséabond (comme L’équipe d’ailleurs) : « Le gardien du Bayern Munich filmé en train d’entonner des chants d’extrême-droite ».

« La vidéo, diffusée lundi sur le site internet du quotidien Bild, montre le champion du monde 2014 sur un bateau à Dubrovnik avec plusieurs amis, dont l’entraîneur des gardiens du Bayern, Toni Tapalovic. Ils sont en train de chanter Lijepa li si (Que tu es belle) du chanteur croate controversé Marko Perkovic. Connu sous le nom de Thompson, en référence à un pistolet-mitrailleur de même marque, Perkovic est un admirateur du régime croate pro nazi des Oustachis »

Ainsi donc, lijepa li si, chant aussi populaire en Croatie qu’une chanson de Booba en France (c’est dire…) et surtout, hymne validé pour la Coupe du monde 2018 par la Fédération croate de football, serait un chant d’extrême droite.

Voici la traduction de cette chanson, véritable hommage à la Croatie («comme tu es belle»), nous vous laissons découvrir les « paroles d’extrême droite » ou encore « un appel à la haine » selon les trois associations qui avaient lancé la chasse lors de la Coupe du monde 2018.

Lijepa Li S Que tu es belle
Kad se sjetim, suza krene
Zamirišu uspomene
Svake stope rodnog kraja
I narodnih običaja
Lorsque je me souviens, une larme perle,
Le doux parfum des souvenirs se répand
De chaque recoin du pays où je suis né
et de ses coutumes populaires.
Prepoznah ljepotu tvoju
Što probudi ljubav moju
Kad sam s tobom srce moje
Kuca jače, veliko je
J’ai reconnu ta beauté
qui a éveillé mon amour.
Lorsque je suis avec toi mon cœur
bat plus fort, devient énorme.
Oj, Zagoro, lijepa li si
Slavonijo, zlatna ti si
Herceg-Bosno srce ponosno
Dalmacijo, more moje
Jedna duša a nas dvoje
Pozdrav Liko, Velebita diko
Oh Zagora, que tu es belle,
Slavonija, tu es d’or,
Herceg Bosna, telle un cœur fier,
Dalmatie, mer qui est mienne,
Une seule âme, pourtant nous sommes deux,
Salut à toi Lika, la fierté de Velebit.
Lijepa Li S Que tu es belle
Kad Neretva k moru krene
Ti se tada sjeti mene
Mojoj pjesmi budi tema
Za sve one kojih nema
Quand Neretva s’en retournera à la mer
Alors, tu te souviendras de moi.
Tu seras le sujet de mon chant,
Pour tous ceux qui ne sont plus.
Ajde Istro i Zagorje
Podignimo sve tri boje
Zagrlimo se pred svima
Neka vide da nas ima
Allez, Istra et Zagorje
levons les trois couleurs
Étreignons nous devant tout le monde
Qu’ils voient combien nous sommes.

 

Les auteurs de la campagne de délation initiale ? SOS Racisme, dont on ne sait si l’un de ses membres actifs a déjà mis les pieds en Croatie pour oser de telles imbécilités (ils se sont contentés de reprendre une campagne menée par une association croate totalement inconnue là bas).

A ce niveau, les journalistes auteurs de cette mauvaise rumeur pour tenter de salir un grand joueur de football (trop blanc pour eux ?) ne sont même plus des caniches (éventuellement leurs déjections ?)…

Pour nos lecteurs, nous les invitons à découvrir Marko Perkovic, véritable star en Croatie, quoi qu’en disent les ayatollahs de l’antiracisme en France.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine