Une 5ème édition en Bretagne pour l’Université d’été de l’animal, du 28 au 30 août 2020

A LA UNE

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

Pour la 5e année consécutive, le château et parc animalier de La Bourbansais situé entre Rennes et Saint-Malo en Ille-et-Vilaine (35), accueillera l’Université d’été de l’animal, du 28 au 30 août 2020.

Orchestré par Yolaine de La Bigne, journaliste, auteure et fondatrice du site L’animal et l’homme, ce rendez-vous très attendu proposera des conférences, ainsi que, pour la 1ère année, un festival de lectures.

Un véritable « événement dans l’événement » qui aura pour marraine la comédienne et romancière Anny Duperey, grande amoureuse des animaux et auteure de plusieurs ouvrages (Les chats de hasard – Editions retrouvées / Le Poil et la plume – Seuil / Complicités animales – Cherche-Midi).

Tortues, pigeons, chevaux… 6 conférences inédites sur les intelligences animales, mais pas que !

Tout au long des 3 journées se succéderont plusieurs spécialistes aux parcours passionnants. A noter cette année, la mise en place également d’une conférence traitant de l’intelligence végétale.

  • Les tortues, 220 millions d’années d’adaptabilité, avec Bernard Devaux, auteur,
  • Se réaliser grâce à son animal totem, avec Claude Maika Degrese, psycho-ethnologue,
  • Pigeons, quand l’intelligence donne des ailes, avec Didier Lapostre, historien,
  • Le cheval, maître en intelligence émotionnelle, avec Cécile Gilbert Kawano, coach,
  • Histoire d’orques, avec Pierre Robert de Latour, plongeur et guide naturaliste,
  • L’Or Vert, quand les plantes inspirent l’innovation, avec Agnès Guillot, Docteur en psychophysiologie et en biomathématiques.

Pour la 1ère année, un festival de lectures à chaque début de soirée

Une nouveauté au cœur de l’Université d’été de l’animal : un festival de lectures organisé par Jean-Philippe Noël, journaliste et auteur. Textes, contes, poèmes, réflexions philosophiques, romans, biographies, extraits de pièces de théâtre… qui ont tous un point commun : les animaux.

  • Un peu de philosophie avec Montaigne et son Apologie de Raymond Sebond : lu par Jean-Paul Bordes, cet essai préfigure les thèses de la libération animale.
  • Place aux familles avec un classique de la littérature jeunesse, Jonathan Livingstone le Goéland : Christelle Reboul et Jean-Paul Bordes prêteront leur voix et leurs talents à cet infatigable voyageur.
  • La troisième et dernière lecture sera proposée par une grande amoureuse des chats, la comédienne et romancière Anny Duperey qui nous fera le plaisir de raconter quelques pages de son livre Les chats de hasard, écrit en 2003.

UNIVERSITÉ D’ÉTÉ DE L’ANIMAL DU VENDREDI 28 AOÛT AU DIMANCHE 30 AOÛT Parc zoologique & Château de la Bourbansais 35720 Pleugueneuc

http://www.lanimaletlhomme.fr/

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Covid-19. Gestion suédoise de la crise sanitaire : un échec, vraiment ?

Revenons aujourd'hui sur le cas suédois qui a fait couler beaucoup d'encre. Ignorant totalement l'échec de leur propre pays...

Liberté de culte : les évêques se rebiffent

La décision du gouvernement de limiter à 30 personnes l’assistance aux messes – y compris dans une cathédrale –...