Berlin. 210 cas de viol entre mars et début juillet

A LA UNE

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Les chiffres sont choquants: entre mars et début juillet 2020 seulement, la police de Berlin a enregistré 210 cas de « viols communautaires » ou des cas de « viols particulièrement dégradants ».

Dans près de la moitié des cas, la police criminelle enquête sur des suspects étrangers.

Il a « chassé » pendant un mois.

Sinisa K., 29 ans, aurait attaqué des femmes, à huit endroits différents, dans le sud-ouest de Berlin et dans la région de Potsdam, depuis juin. Il aurait surpris ses victimes en plein jour. Selon les enquêteurs, le suspect gagnait la confiance des femmes en se présentant sous un jour amical avant de se saisir d’elles et de les entrainer dans des buissons pour abuser d’elles. Le présumé violeur en série est tombé entre les mains de la police, la huitième fois, dans une forêt, mi-juillet. La traque de Sinisa K., qui a duré plusieurs semaines, a fait les gros titres dans tout le pays. 

Entre mars et début juillet 2020, la police berlinoise a enregistré 210 cas de « viols communautaires » ou de « viols particulièrement dégradants ». Cela signifie qu’à Berlin, en moyenne, près de deux femmes sont quotidiennement victimes de violences sexuelles graves.

50 mineurs de moins de 16 ans figurent parmi les personnes concernées, dont 16 enfants.

Dans près de la moitié des cas, la police criminelle enquête sur des suspects étrangers. C’est ce qui ressort d’un rapport d’un des représentants de la chambre des députés de Berlin, Marcel Luthe (non-inscrit). 

(…)

« Un autre cas à Berlin: trois Irakiens et un jeune Syrien ont été condamnés à de lourdes peines de prison, en août 2019. Ils avaient tendu un piège à une migrante syrienne de 16 ans. Sous la menace de couteaux, la lycéenne avait enduré un véritable calvaire pendant quatre heures. Il s’est avéré qu’un des auteurs, du même âge, avait planifié cet acte par esprit de vengeance. La victime avait mis fin à leur amitié, le viol avait pour objectif de faire d’elle une «trainée». »

« Les crimes sexuels dans la capitale fédérale augmentent depuis des années. En 2019, on note une augmentation de 15% (4809 cas) par rapport à l’année précédente. « Au total, 2857 suspects ont été identifiés pour les délits sexuels », a déclaré la police de Berlin lorsqu’elle a rendu publiques les statistiques de l’année précédente (…) D’après ces statistiques, 36,6% des auteurs présumés n’avaient pas de passeport allemand. Ce taux comprend toutes les infractions à caractère sexuel (…). Un accusé sur cinq n’avait pas encore 21 ans. »

L’article dans son intégralité sur Focus

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et se donner les moyens de...

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et...

Lorient. De la cocaïne et des armes saisies, intervention du Raid

Le trafic de drogue continue d'empoisonner la Bretagne tandis qu'il enrichit les dealers, provenant souvent d'Île-de-France par ailleurs. À...

3 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Royaume-Uni : 29 prédateurs sexuels inculpés pour avoir violé et exploité sexuellement une jeune fille de 13 ans durant 7 années

Le journal Skynews rapport qu'au Royaume-Uni, 29 prédateurs sexuels ont été inculpés pour avoir violé et exploité sexuellement une jeune fille de 13 ans...

Pourquoi Grosvalet (Loire-Atlantique) délire quand il s’en prend à Zemmour

Comme l’a relaté Breizh-info, Philippe Grosvalet, président du conseil départemental de Loire-Atlantique, veut porter plainte contre Éric Zemmour pour avoir dit, à l’antenne de...

Covid-19. Des milliers d’Allemands ont défilé contre la tyrannie sanitaire

Le 29 août, des milliers d'Allemands (40 000) sont descendus dans les rues de Berlin, pour protester contre les mesures tyranniques prises par les...

Viols et gangs pakistanais au Royaume-Uni. Le gouvernement reconnaît qu’ils ont été protégés par le politiquement correct

Le gouvernement reconnaît enfin que des gangs pakistanais ont été protégés par le politiquement correct durant des années alors qu'ils multipliaient les viols et...