Voitures d’occasion. Un nouveau record de ventes en juillet en France !

A LA UNE

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Le marché des voitures d’occasion est en pleine euphorie depuis le déconfinement. Les derniers chiffres du mois de juillet sont là pour en témoigner.

Un mois de juillet record

La tendance dessinée depuis la fin du confinement s’est confirmée au mois de juillet 2020 : un nouveau record de ventes de voitures d’occasion a été atteint avec 634 841 immatriculations, soit une augmentation de +12,3 % par rapport à juillet 2019 selon AutoScout24.

Si le mois de juin dernier avait vu la réalisation de 585 744 transactions, le marché français en enregistre près de 50 000 de plus en juillet. Un record sans précédent, même si le mois de juillet est traditionnellement un excellent mois à la veille des départs en vacances. Le marché continue de récupérer le volume perdu durant le confinement et ne se situe qu’à -13 % par rapport aux 7 premiers mois de l’année de 2019.

Quant au marché du véhicule neuf, il est légèrement en hausse avec 178 982 immatriculations, soit +3,9 % par rapport à juillet 2019, mais néanmoins en net recul par rapport au mois précédent (233 820 unités). Le marché du véhicule neuf reste en net retrait (-33 % sur les 7 premiers mois de l’année). Le rapport véhicules d’occasion/véhicules neufs est de 3,6 en juillet.

Voitures d’occasion : les détails du marché

Parmi les voitures d’occasion vendues, quels sont les marques et modèles favoris des acheteurs de l’Hexagone ? Toutes les marques du top 20 sont en nette progression avec quelques variations au niveau des parts de marché. Renault progresse vigoureusement de plus de 16% et se positionne en tête du classement par marque avec +3,4 % de part de marché. Les 2 autres marques du groupe Renault augmentent en part de marché : Nissan +6,4 % et Dacia +7,1 %. Peugeot est légèrement au-dessus de la moyenne avec +1,2 % et Citroën en retrait avec -5,1 % de parts de marché.

Globalement, les marques françaises dépassent la moyenne du marché alors qu’historiquement, elles perdaient régulièrement des positions par rapport aux marques étrangères. Toyota conforte sa progression du mois de juin avec une augmentation de +16,2 % de parts de marché. La Toyota Yaris entre ainsi pour la première fois dans le top 20 des modèles (+38 % de ventes). En revanche, les marques Premium allemandes continuent à perdre des parts de marché : BMW -6,3 %, Audi -5 %, Mercedes -9, 8% et Volkswagen -3,2 %.

Source : AutoScout24

En ce qui concerne l’âge des voitures d’occasion ayant fait l’objet de transactions en juillet, les jeunes occasions de 1 à 5 ans sont les plus recherchées alors que le segment des très jeunes occasions marque un peu le pas par manque d’offres sur le marché.
Les véhicules les plus âgés (+16 ans) sont également en nette hausse.

Côté motorisation, les motorisations diesel conservent le volume de juin 2019 mais l’augmentation des immatriculations est directement attribuable aux motorisations essence qui passent de 35 % de parts de marché à 40 % en 1 an. À noter que, à l’inverse, dans le segment des plus de 16 ans, ce sont les motorisations diesel qui progressent le plus avec 23 % contre 9 % pour les motorisations essence. Les hybrides et les électriques se vendent très bien (avec respectivement +82 % et +160 %) et sont
probablement limités aux stocks disponibles.

Source : AutoScout24

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et se donner les moyens de...

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et...

Lorient. De la cocaïne et des armes saisies, intervention du Raid

Le trafic de drogue continue d'empoisonner la Bretagne tandis qu'il enrichit les dealers, provenant souvent d'Île-de-France par ailleurs. À...

Articles liés

Automobile. Obligatoire à partir de 2022 sur les véhicules neufs, à quoi servira la « boîte noire » ?

À partir de 2022, les véhicules neufs vendus en Europe seront dotés d'une « boîte noire ». À quoi servira précisément ce nouveau dispositif...

Automobile. Le point sur le marché du véhicule d’occasion

En mars, malgré les nouvelles mesures de confinement, le marché de l'occasion confirme la bonne tendance enregistrée en début d'année avec un volume de 587...

Froid, loi Montagne, verglas : comment bien entretenir son véhicule cet hiver ?

L'entrée dans la période hivernale est synonyme de changement de pneumatiques et de contrôle des organes clés de sécurité de son véhicule. Voici les...

Automobile. Le marché de la voiture solaire est ouvert… [Vidéo]

Quel avenir pour la voiture solaire ? Une start-up californienne vient de commercialiser « le premier véhicule électrique solaire au monde n'ayant jamais besoin...