Irlande du Nord. Vague d’arrestations de membres présumés de la New IRA

A LA UNE

Huit personnes arrêtées dans le cadre d’une importante opération de la PSNI (Police Nord irlandaise) visant le groupe républicain dissident appelé Nouvelle IRA (New IRA). Ils ont été inculpés d’appartenance à une organisation terroriste, entre autres infractions. Elles font partie des 10 personnes arrêtées lors d’une série de raids menés dans toute l’Irlande du Nord la semaine dernière.

Il s’agit d’une des plus grandes opérations de répression anti terroriste en Irlande du Nord depuis de nombreuses années (nommée Operation Arbacia), menée sous l’égide du service de sécurité britannique MI5.  La police a par ailleurs procédé à plusieurs perquisitions dans les bureaux de Saoradh (à Belfast, Derry et Newry), parti considéré comme la vitrine politique de la New IRA. Plusieurs des personnes arrêtées depuis mardi sont membres de ce parti républicain dissident.

Les sept hommes et deux femmes, âgés entre 26 et 50 ans, ont été arrêtés mardi dernier. Les arrestations ont eu lieu dans les comtés de Londonderry, Tyrone et Armagh et les neuf personnes sont toutes interrogées en vertu de la loi sur le terrorisme.

Deux hommes, Shea Reynolds, 26 ans, de Lurgan et Patrick McDaid, 50 ans, de Derry, ont comparu au tribunal de Laganside par vidéo conférence. Tous deux ont été inculpés pour avoir dirigé des actes de terrorisme, appartenu à une organisation interdite et préparé des actes de terrorisme entre le 8 février et le 20 juillet de cette année. Shea Reynolds a également été accusée de conspiration (il est accusé d’avoir tenté de se procurer du Semtex, un explosif) dans l’intention de mettre des vies en danger.

Six autres personnes ont été accusées de délits similaires et ont comparu en début de semaine eux aussi en vidéo conférence. Ils sont accusés de conspiration à l’occasion d’une réunion à Omagh, ville mondialement célèbre pour avoir été le théâtre d’un des plus sanglants attentats perpétré par l’IRA le 15 août 1998 (25 morts et plusieurs centaines de blessés). Un septième individu est encore interrogé actuellement par la police après avoir été arrêté à l’aéroport d’Heathrow à Londres.

A noter que sur les réseaux sociaux en Irlande, deux individus sont présentés comme étant des membres travaillant pour les renseignements britanniques et ayant trahi les républicains irlandais, information que la presse irlandaise a reprise.

La Nouvelle IRA, New IRA, est opposée au processus de paix en Irlande du Nord qui a abouti à l’accord du Vendredi Saint de 1998 destiné à mettre fin aux « Troubles » et à la guerre civile qui a ensanglanté le nord de l’île durant plusieurs décennies à la fin du 20ème siècle.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Reportage au 7e Forum de la Dissidence de Polémia

« La majorité c’est vous, les extrémistes ce sont eux. Immigration, islamisation, laxisme judiciaire, partialité médiatique, comme vous 60%...

USA. Un juge américain porte un coup d’arrêt à l’obligation vaccinale des soignants dans plusieurs Etats

Aux #EtatsUnis, #JoeBiden essuie un nouveau revers dans sa volonté d’imposer la #vaccination à des millions d’Américains. Un juge...

Articles liés