Irlande : La frontière de la discorde. Un reportage approximatif

A LA UNE

Irlande : La frontière de la discorde. Tel est le nom d’un reportage d’Arte diffusé récemment.

Il entend revenir sur les huit cents ans de conflit qui opposent deux Irlandes, déchirées par la question de l’indépendance.

« La question de l’identité religieuse fracture protestants et catholiques sur l’île d’Irlande depuis la colonisation britannique et la promulgation des statuts de Kilkenny (1366) qui, entre autres, proscrivent les mariages mixtes. La violence continuelle entre Ulster et Eire a depuis endeuillé les deux camps, avec pour sombre apogée la fin du XXe siècle (près de de 3 500 morts de 1969 à 1998, dont les tristement célèbres 14 assassinats du Bloody Sunday, des civils désarmés, abattus dans le dos) qui laisse une société traumatisée par la guerre » nous explique-t-on.

Un reportage intéressant mais très réducteur (à moins que ce soit le doublage français qui fasse cela), et pas toujours précis historiquement (et parfois emploi de mots totalement anachroniques comme parler d’une « politique d’apartheid » en 1366…ou évoquer une Irlande divisée après l’arrivée des Ecossais alors que l’Irlande n’a été unifiée réellement que dans le sang, après les massacres de Cromwell, son ANtiquité étant clanique et guerrière).

On notera aussi une carte fausse historiquement concernant la division Irlande du Nord/Eire.

Il est dommage qu’un reportage se voulant historique soit par ailleurs imprégné de gauchisme mental évoquant sans arrêt les mots « discrimination », « égalité des droits », comme si tels étaient les enjeux il y a quelques siècles en Irlande…Tout comme le fait de qualifier « d’orangistes extrémistes » ceux qui commémorent (y compris en famille comme le 12 juillet) certaines dates majeures de l’histoire des unionistes.

Le reportage ne s’intéresse d’ailleurs qu’au camp républicain durant les Troubles, ce qui constitue un biais pour quiconque cherche à comprendre ce conflit.

A vous de juger, mais les fins connaisseurs de l’Irlande, de son histoire, et des Troubles ne pourront que tiquer en le regardant…

Documentaire de Christel Fomm (Allemagne, 2019, 53mn)

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Brest. Trois voitures incendiées à Pontanézen

Trois voitures ont été incendiées à Pontanézen (Brest), dans la nuit de lundi à mardi. Les voitures étaient totalement embrasées...

Articles liés