Radars. Le scandale de la machine à cash

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

En 2002, la sécurité routière était tout d’un coup devenue un des chevaux de bataille du Président Jacques Chirac et du gouvernement du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. Le « plan radar » est alors mis sur la table dans le but, soit-disant, de « sauver des vies ». En 2018, ces fameux radars ont rapporté 860 millions d’euros à l’État. Un marché public juteux. Comment ont-ils été attribués et a qui profitent-t-ils ? Comment ce plan, alors que Nicolas Sarkozy était encore ministre de l’Intérieur, s’est mis en place ? Qui gère la mise en place des radar, leur entretien et la gestion des PV ?

C’est le sujet du film enquête intitulé « Radar, machine à cash ». C’est pour en parler que notre journaliste Irving Magi a reçu les journalistes Stéphanie Fontaine et Antoine Champagne, qui ont participé à sa réalisation.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Espagne. Près de 6 000 migrants arrivés en moins de 24 heures à Ceuta depuis le Maroc [Vidéo]

Suite à des tensions diplomatiques entre l'Espagne et le Maroc, l'enclave de Ceuta a vu près de 6 000...

Chine. Une réplique grandeur nature du Titanic en cours de construction pour un parc à thème

La Chine construit une réplique grandeur nature du Titanic dans le cadre d'une attraction touristique dans un parc à...

1 COMMENTAIRE

  1. En plus, si seulement c’était vrai que les radar aient « sauvé des vies », mais rien n’est prouvé sauf les énormes ponctions d’argent et l’infantilisation de la population.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Les radars fixes haut lieu de pantouflage

Nouvel épisode des dessous de l'oligarchie On nous parle régulièrement des valeurs de la République Parmi ces valeurs ne figure pas le pantouflage C'est pourtant...

Racket routier. Chaque voiture-radar privatisée rapporterait 194 000 € nets par an à l’État

194 000 euros par an et par véhicule, c’est le bénéfice net que se mettrait l’État dans la poche grâce aux voitures-radars privatisées, conduites...

Tensions à Ploërmel après l’agression d’un jeune breton par un allogène [La vidéo]

La ville de Ploërmel, dans le Morbihan, connait quelques tensions depuis plusieurs jours, suite à l'agression gratuite et filmée courant janvier d'un jeune breton...

Radars : l’autre avancée inquiétante de la loi sécurité globale

Pendant que l’attention médiatique se focalise sur le très controversé article 24 de la loi sécurité globale qui prévoit, dans certaines conditions, la pénalisation...