Cambon (44). Un éducateur mis en examen pour agressions sexuelles lors des «vacances apprenantes»

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Un éducateur spécialisé a été mis en examen et maintenu en détention pour agressions sexuelles aggravées sur trois victimes de moins de 15 ans lors de «vacances apprenantes» organisées cet été à Campbon (Loire-Atlantique), rapporte Le Figaro du vendredi 4 septembre auprès du parquet de Saint-Nazaire. Le mis en cause avait demandé sa remise en liberté, ce qui lui a été refusé vendredi par la cour d’appel de Rennes.

Cet éducateur spécialisé n’avait pas d’antécédents judiciaires et aurait agressé trois victimes potentielles de moins de 15 ans, dont une de 4 ans, selon le parquet. Les faits auraient été commis en juillet et août dans le cadre des «vacances apprenantes» et les victimes sont des mineurs placés par le Conseil départemental, a précisé le parquet.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Espagne. Près de 6 000 migrants arrivés en moins de 24 heures à Ceuta depuis le Maroc [Vidéo]

Suite à des tensions diplomatiques entre l'Espagne et le Maroc, l'enclave de Ceuta a vu près de 6 000...

Chine. Une réplique grandeur nature du Titanic en cours de construction pour un parc à thème

La Chine construit une réplique grandeur nature du Titanic dans le cadre d'une attraction touristique dans un parc à...

1 COMMENTAIRE

  1. Victimes potentielles ???? est-on bien sûr qu’elles ne se sont pas « entre victimisées » ??? Donc, on met en examen et on maintient en rétention sans avoir vérifié la réalité des faits qui ont été signalés probablement par des jeunes, très jeunes leurs parents ou le Conseil général ?????

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés