Un livre sur le Groupe Collaboration en Loire-Inférieure (1941-1944)

A LA UNE

Le Groupe Collaboration ou « Collaboration, groupement des énergies françaises pour l’unité continentale » est un mouvement créé à l’automne 1940 par l’écrivain Alphonse de Châteaubriant. Prolongation du Comité France-Allemagne (1935-1939), il était, comme son nom l’indique, favorable à la collaboration avec l’Allemagne nationale-socialiste.

Cercle de notables, il dispose cependant d’une organisation de jeunesse au positionnement radical : les Jeunes pour l’Europe nouvelle, que dirige, un temps, le futur écrivain Saint-Loup.

Dans Des Bretons pour l’Europe nouvelle, le Groupe Collaboration en Loire-Inférieure (1941-1944), le chercheur Neven Ar Ruz étudie son implantation dans le futur département de Loire-Atlantique et ses actions. Il montre qu’avec ses 1 000 adhérents ce mouvement est la principale organisation collaborationniste du département et la seule à avoir l’oreille des Allemands. Au-delà de l’aspect purement local, le livre présente de manière approfondie la doctrine du Groupe Collaboration. On sera surpris d’y retrouver beaucoup de thèmes qui structureront par la suite l’idéologie des mouvements activistes nationaux-révolutionnaires des années 1960 à nos jours.

Ce livre, témoignage pour l’histoire locale, vous est proposé au prix de 30 euros (frais de port compris) ; commande en ligne à www.editions-ars-magna.com ou par chèque à Ars Magna, BP 60426, 44004 Nantes cedex 1.

Neven Ar Ruz. Des Bretons pour l’Europe nouvelle. Le Groupe Collaboration en Loire-Inférieure (1941-1944)

Sommaire

Avant-propos

Introduction

Partie I -Le développement du Groupe Collaboration en Loire-Inférieure
Chapitre 1 – La création d’un sous-comité du Groupe Collaboration en Loire-Inférieure
A – La création du Groupe Collaboration en France
B – La création du sous-comité du Groupe Collaboration dans le département de la Loire-Inférieure
Chapitre 2 – Les manifestations du Groupe Collaboration
A – Les manifestations du Groupe Collaboration : un combat culturel
B – Les conférences du Groupe Collaboration
C – Les manifestations culturelles
Chapitre 3 – Le Groupe Collaboration dans la vie politique nantaise
A – Le Groupe Collaboration entre Vichy, Paris et Berlin
B – Le Groupe Collaboration et les pôles de pouvoirs locaux
C – Le Groupe Collaboration dans le paysage collaborationniste nantais

Partie II – Le Groupe Collaboration dans le département de la Loire-Inférieure : approche événementielle
Chapitre 1 – Des débuts prometteurs ?
A – 1941 : Le Groupe Collaboration sur le devant de la scène collaborationniste nantaise
B – Le Groupe Collaboration confronté à ses premières difficultés (1942 – été 1943)
C – Le Front révolutionnaire national
Chapitre 2 – Collaboration : radicalisation et divisions
A – Un mouvement national-socialiste français : les Jeunes de l’Europe nouvelle
B – Les kermesses des 11 et 25 juillet 1943
C – Collaboration dans la tourmente (automne 1943 – printemps 1944)
Chapitre 3 – La chute
A – Le Groupe Collaboration au bord du gouffre (printemps – été 1944)
B – Libération et épuration
C – Collaboration face à la justice

Partie III – Le Groupe Collaboration dans l’univers collaborationniste
Chapitre 1 – Le Groupe Collaboration dans la Loire-Inférieure : un premier bilan
A – Effectifs de la section
B – Charles Martin : une personnalité centrale
C – Les Nantais face à l’Europe nouvelle : réception de la propagande collaborationniste
Chapitre 2 – Idéologie du Groupe Collaboration
A – Genèse de l’idéal européen collaborationniste
B – L’Europe du Groupe Collaboration
C – Le Groupe Collaboration et le collaborationnisme
Chapitre 3 – Sociologie du Groupe Collaboration
A – Analyse sociologique du Groupe Collaboration dans le département de la Loire-Inférieure
B – Collaboration et les autres mouvements collaborationnistes : comparaisons sociologiques
C – L’engagement au Groupe Collaboration

Conclusion

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le Département d’Ille-et-Vilaine prend 150 000 € aux contribuables pour financer SOS Méditerranée qui aide les immigrés clandestins

Après déjà une subvention de 50 000 € l’an dernier, le département d’Ille-et-Vilaine vient de décider de verser à nouveau...

Grand Remplacement et crime contre les Européens. Le Parlement Européen veut favoriser l’immigration économique légale

Qui stoppera les fous furieux qui, malgré les tensions monstres dans l'Union Européenne actuellement, oeuvrent à faire venir toujours...

Articles liés