Des Corans à nouveau brûlés à Malmö, Göteborg et Trollhättan

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Le groupe danois anti-Islam Stram Kurs a brûlé un Coran à Trollhättan le 11 septembre. Plus tôt dans la journée, les activistes ont shooté dans des Corans à Rosengård, un quartier de Malmö, et à Angered, un quartier de Göteborg.

D’autres manifestations se sont déroulées samedi selon le site Samhällsnytt.se. A l’initiative de cette action visant à dénoncer « l’islamisation de la Suède », Rasmus Paludan, chef du parti danois « Ligne Dure ».

Rasmus Paludan dit avoir choisi cinq « ghettos » de Suède, dans le but explicite de « se moquer et d’humilier l’Islam et le faux prophète Mohammed »

« Ce même événement lui a déjà été refusé, deux semaines auparavant, par la police de Malmö, dans le sud du pays. Avocat de formation mais radié du barreau à Copenhague, Rasmus Paludan le sait bien : interdire une manifestation est très délicat en Suède, alors que ce droit est protégé par la constitution. Et ce pour n’importe quel citoyen européen. Mais en l’espèce, Rasmus Paludan a été considéré par la police comme une « menace pour l’ordre et la sécurité publique » indique le journal La Croix.

 

Une opération qui a suscité une réaction officielle de la Turquie :

« Nous maudissons l’irrespect d’un groupe barbare raciste qui a brûlé notre livre saint, le Coran, à Stockholm, capitale de la Suède » a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué. « Toutefois, les actes provocateurs des membres d’un Parti raciste danois dont les objectifs sont parfaitement bien connus, n’ont pas été prévenus. Nous voyons que ces personnes à l’esprit maladif continuent de profiter de cette situation » a dénoncé le ministère.

 « Malheureusement, nous voyons que l’irrespect envers l’islam, caché sous des prétextes de liberté de la presse, de l’art ou d’expression, est de plus en plus fréquent dans les pays scandinaves. /…/. Nous attendons des autorités suédoises et de tous les pays où se produisent des actes de racisme et d’islamophobie, à prendre toutes les mesures pour combattre ce fléau au niveau national et au niveau des établissements européens » poursuit le texte.

En avril 2019, l’homme – qui a été refoulé à la frontière – avait jeté de Coran en l’air dans le quartier populaire de Norrebro, à Copenhague, entraînant des émeutes ethniques. Entre 2017 et 2019, ses clips ont été vus plus de 24 millions de fois. « Nous le faisons naturellement pour provoquer. Pour créer un conflit qui montre à quel point les musulmans sont violents », expliquait-il au journal Ekstra Bladet.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine
.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

2 Commentaires

  1. je suis tout à fait d’accord avec Rasmus Paludan rien n’interdit de brûler des livres religieux même s’il s’agit du coran d’autant quand ce qui concerne se dernier il incite à la haine et au meurtre.

    • Vous avez raison car, quoiqu’ils fassent, ces provocateurs ne seront jamais aussi violents que les écrits que l’on peut lire dans le coran!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Aïd Al-Adha. « Vous les femmes musulmanes, tâchez d’obéir au doigt de vos maris »

Les lecteurs de Breizh Info ne le savent peut-être pas mais en ce moment le monde musulman fête L'Aïd Al-Adha ou la "fête du...

Le Groenland interdit la prospection pétrolière

Le Groenland dispose depuis 1979 d'un gouvernement autonome et ne fait plus partie de l'Union Européenne après son départ de l'UE en 1985. Formellement,...

Quatorze siècles de guerre entre l’Islam et l’Occident [Vidéo]

Dans le numéro 310 de l'émission Passé-Présent du 6 juillet dernier sur TVLibertés, Philippe Conrad commente le contenu de « L’Épée et Le Cimeterre...

Euro 2021. Ce sera Angleterre-Danemark et Espagne-Italie en demi-finales

Ce sera Angleterre-Danemark et Espagne-Italie en demi-finales après la victoire samedi 3 juin du Danemark sur la République Tchèque (2-1) et de l'Angleterre sur...