Des Corans à nouveau brûlés à Malmö, Göteborg et Trollhättan

A LA UNE

Tempête Alex : Toute la Bretagne placée en vigilance orange

Météo France a placé ce jeudi 1er octobre 2020 toute la Bretagne – l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan, les Côtes d’Armor,...

Bernard Gantois : « Il reste à trouver l’amorce qui déclenchera la fin de la bien-pensance dictatoriale française » [Interview]

Bernard Gantois, qu'on avait récemment quitté avec un livre plaidoyer pour la reconquête européenne, est de retour avec Autopsie...

Un élevage de lapins en cage du Morbihan dénoncé par L214 à la veille d’un débat parlementaire sur le bien-être animal

Ce mercredi, l'association L214 présente de nouvelles images d’enquête filmées fin août 2020 dans un élevage en cage de...

Des milliers de Flamands défilent contre la « Coalition Vivaldi » et la tentation totalitaire belge

Dimanche 27 septembre au matin, plusieurs milliers de militants et sympathisants des nationalistes flamands sont venus en voiture des...

CNews. Éric Zemmour (S2) : cette année encore, il bat des records d’audience et réinvente l’info

Soir après soir, la mine de Zemmour est plus réjouie. On parierait qu’il vient de lire les audiences de...

Le groupe danois anti-Islam Stram Kurs a brûlé un Coran à Trollhättan le 11 septembre. Plus tôt dans la journée, les activistes ont shooté dans des Corans à Rosengård, un quartier de Malmö, et à Angered, un quartier de Göteborg.

D’autres manifestations se sont déroulées samedi selon le site Samhällsnytt.se. A l’initiative de cette action visant à dénoncer « l’islamisation de la Suède », Rasmus Paludan, chef du parti danois « Ligne Dure ».

Rasmus Paludan dit avoir choisi cinq « ghettos » de Suède, dans le but explicite de « se moquer et d’humilier l’Islam et le faux prophète Mohammed »

« Ce même événement lui a déjà été refusé, deux semaines auparavant, par la police de Malmö, dans le sud du pays. Avocat de formation mais radié du barreau à Copenhague, Rasmus Paludan le sait bien : interdire une manifestation est très délicat en Suède, alors que ce droit est protégé par la constitution. Et ce pour n’importe quel citoyen européen. Mais en l’espèce, Rasmus Paludan a été considéré par la police comme une « menace pour l’ordre et la sécurité publique » indique le journal La Croix.

 

Une opération qui a suscité une réaction officielle de la Turquie :

« Nous maudissons l’irrespect d’un groupe barbare raciste qui a brûlé notre livre saint, le Coran, à Stockholm, capitale de la Suède » a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué. « Toutefois, les actes provocateurs des membres d’un Parti raciste danois dont les objectifs sont parfaitement bien connus, n’ont pas été prévenus. Nous voyons que ces personnes à l’esprit maladif continuent de profiter de cette situation » a dénoncé le ministère.

 « Malheureusement, nous voyons que l’irrespect envers l’islam, caché sous des prétextes de liberté de la presse, de l’art ou d’expression, est de plus en plus fréquent dans les pays scandinaves. /…/. Nous attendons des autorités suédoises et de tous les pays où se produisent des actes de racisme et d’islamophobie, à prendre toutes les mesures pour combattre ce fléau au niveau national et au niveau des établissements européens » poursuit le texte.

En avril 2019, l’homme – qui a été refoulé à la frontière – avait jeté de Coran en l’air dans le quartier populaire de Norrebro, à Copenhague, entraînant des émeutes ethniques. Entre 2017 et 2019, ses clips ont été vus plus de 24 millions de fois. « Nous le faisons naturellement pour provoquer. Pour créer un conflit qui montre à quel point les musulmans sont violents », expliquait-il au journal Ekstra Bladet.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 Commentaires

  1. je suis tout à fait d’accord avec Rasmus Paludan rien n’interdit de brûler des livres religieux même s’il s’agit du coran d’autant quand ce qui concerne se dernier il incite à la haine et au meurtre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Paris. Le retour des bidonvilles

Après Mumbai, Rio, Paris fait la part belle aux bidonvilles. Au fil du temps, de plus en plus de...

Expulsion des étrangers délinquants : Darmanin fait-il de la com ?

Expulsion des étrangers délinquants : Darmanin fait-il de la com ? Philippe Rossi avec Philippe Bilger, Abdoulaye Kante et...

Rennes. Des patrons de bar en colère contre les mesures sanitaires

Ils étaient 300 patrons de bar, à manifester bruyamment leurs inquiétudes devant l'hôtel de Ville, ce 30 septembre 2020. Une délégation du collectif et le...

Tour de chauffe pour Donald Trump

Dans l’actualité de mercredi soir sur TV Libertés, retour sur le 1er débat de la présidentielle américaine. Malgré une presse majoritairement hostile à Donald...

Eric Zemmour : « Le niveau de l’école en France est catastrophique »

Eric Zemmour : « Le niveau de l’école en France est catastrophique. Les profs reçoivent des consignes pour remonter les notes. Un 16 à...

Arménie. La Turquie jette de l’huile sur le feu au Haut-Karabakh

 Ahmad al-Khaled est un journaliste indépendant qui se concentre principalement sur l'implication d'acteurs étrangers dans le conflit syrien et ses conséquences aux niveaux régional...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -