Expulsions des délinquants étrangers. Quand la loi française obsolète les rend impossibles…

A LA UNE

Tempête Alex : Toute la Bretagne placée en vigilance orange

Météo France a placé ce jeudi 1er octobre 2020 toute la Bretagne – l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan, les Côtes d’Armor,...

Bernard Gantois : « Il reste à trouver l’amorce qui déclenchera la fin de la bien-pensance dictatoriale française » [Interview]

Bernard Gantois, qu'on avait récemment quitté avec un livre plaidoyer pour la reconquête européenne, est de retour avec Autopsie...

Un élevage de lapins en cage du Morbihan dénoncé par L214 à la veille d’un débat parlementaire sur le bien-être animal

Ce mercredi, l'association L214 présente de nouvelles images d’enquête filmées fin août 2020 dans un élevage en cage de...

Des milliers de Flamands défilent contre la « Coalition Vivaldi » et la tentation totalitaire belge

Dimanche 27 septembre au matin, plusieurs milliers de militants et sympathisants des nationalistes flamands sont venus en voiture des...

CNews. Éric Zemmour (S2) : cette année encore, il bat des records d’audience et réinvente l’info

Soir après soir, la mine de Zemmour est plus réjouie. On parierait qu’il vient de lire les audiences de...

Réclamée à cor et à cri par une partie de la droite parlementaire ou non, l’expulsion des délinquants étrangers semble bien plus simple en paroles, qu’en actes. En témoignent deux faits divers récents, à Nantes et Angers.

À Nantes, un migrant nord-africain de 22 ans, qui venait d’achever sa peine de prison, déjà condamné plusieurs fois sous diverses identités, devait être expulsé début septembre vers la Tunisie. Cette dernière acceptait de le recevoir sur son sol – sa mère est libyenne, son père tunisien – en cas de test Covid négatif.

Problème : le migrant, livreur à vélo de son état – en tout état de cause employé au noir – affirmait que ce test était dangereux pour lui, car il souffrait d’un décollement de la rétine, et refusait de le passer. Poursuivi pour soustraction à l’exécution d’une obligation de quitter le territoire de Nantes, il a été relaxé pour « motif légitime au refus de se soumettre au test ». Sans test, il est donc – provisoirement ? – inexpulsable.

À Angers, le 3 septembre toujours, une femme a été séquestrée pendant trois heures et violée. Le lendemain, le violeur présumé – reconnu par la victime et relié aux faits par son ADN – était interpellé. Il s’agit d’Erjan Ibrahimi, 32 ans, déjà condamné pour vols avec effraction, exhibition et agression sexuelle, notamment d’une handicapée au CHU d’Angers, et surtout interdit de territoire en 2018 et 2019.

Cependant, le prévenu, né en 1987 en Yougoslavie – pays qui n’existe plus à la suite de son éclatement pendant les années 1990 – ne dispose d’aucun document. Il s’est déclaré kosovar mais le Kosovo – un État failli dirigé par des mafieux et en pleine déconfiture économique – ne l’a pas reconnu comme un de ses ressortissants. Saisies, la Serbie et la Macédoine ont aussi refusé de le reconnaître comme ressortissant.

Résultat – faute d’État qui le reconnaisse, il est inexpulsable. Il a donc été assigné à résidence… dans un hôtel, aux frais des contribuables donc, avec un pointage quotidien au commissariat. Ni enfermé, ni expulsé, rien ne l’empêche au demeurant de partir ailleurs et de recommencer. Une situation ubuesque qui montre toutes les limites de l’expulsion des délinquants et de l’application des obligations de quitter le territoire français.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Paris. Le retour des bidonvilles

Après Mumbai, Rio, Paris fait la part belle aux bidonvilles. Au fil du temps, de plus en plus de...

Expulsion des étrangers délinquants : Darmanin fait-il de la com ?

Expulsion des étrangers délinquants : Darmanin fait-il de la com ? Philippe Rossi avec Philippe Bilger, Abdoulaye Kante et...

Rennes. Des patrons de bar en colère contre les mesures sanitaires

Ils étaient 300 patrons de bar, à manifester bruyamment leurs inquiétudes devant l'hôtel de Ville, ce 30 septembre 2020. Une délégation du collectif et le...

Tour de chauffe pour Donald Trump

Dans l’actualité de mercredi soir sur TV Libertés, retour sur le 1er débat de la présidentielle américaine. Malgré une presse majoritairement hostile à Donald...

Eric Zemmour : « Le niveau de l’école en France est catastrophique »

Eric Zemmour : « Le niveau de l’école en France est catastrophique. Les profs reçoivent des consignes pour remonter les notes. Un 16 à...

Arménie. La Turquie jette de l’huile sur le feu au Haut-Karabakh

 Ahmad al-Khaled est un journaliste indépendant qui se concentre principalement sur l'implication d'acteurs étrangers dans le conflit syrien et ses conséquences aux niveaux régional...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -