Journées du patrimoine : que voir autour de l’estuaire de la Loire ?

A LA UNE

Romain Petitjean (Institut Iliade) : « Nous formons des jeunes gens pour qu’ils deviennent des éveilleurs de peuple » [Interview]

Nous vous avons rendu compte cette semaine des travaux qui se sont déroulés lors du colloque de l'Institut Iliade,...

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

Émanation de l’administration régionale, Estuarium vise « l’affirmation d’une identité commune aux deux rives de [la] Loire estuarienne ». Mission impossible : la Loire étant très peu navigable, il n’y a guère d’unité entre les deux rives. Estuarium a cependant su sortir de son milieu administratif d’origine pour impliquer de nombreuses organisations locales. Son action fédératrice au service du patrimoine culturel et naturel est présente sur les deux rives de la Loire.

Fidèle aux objectifs initiaux de la région des Pays de la Loire, Estuarium fait mine d’ignorer la Bretagne. Son site web ne la mentionne que quand il ne peut pas faire autrement, pour des raisons administratives – parce que son territoire comprend irrémédiablement Montoir-de-Bretagne et Le Temple-de-Bretagne – ou géologiques – à cause du Sillon de Bretagne. Mais de culture ou d’histoire bretonnes, il ne saurait être question. Ou en tout cas le moins possible.

Pour les Journées du patrimoine 2020, un guide utile malgré tout

Pour les Journées du patrimoine, les 19 et 20 septembre, Estuarium a conçu un site web spécial intitulé D’une rive à l’autre, au fil de l’eau. Il recense 70 animations réparties sur 29 communes et situées principalement rive gauche, c’est-à-dire dans le Pays de Retz. Elles sont réparties en sept thématiques : patrimoine naturel, patrimoine maritime et fluvial, patrimoine architectural, patrimoine culturel, patrimoine religieux, patrimoine industriel et patrimoine militaire. Avec un petit exploit de langue de bois : le nom « Bretagne » n’y figure que deux fois : une dans le nom de Montoir-de-Bretagne, l’autre dans le libellé de l’une des animations recensées : l’exposition d’une reproduction du costume d’Anne de Bretagne. Difficile de faire moins !

Ce biais idéologique excepté, le recensement effectué par D’une rive à l’autre, au fil de l’eau est bien fait. Il servira utilement de guide pour ces Journées du patrimoine. Il comprend pour chaque animation une présentation succincte et tous les renseignements utiles : lieu, heure, conditions de participation, etc. Des buis bi-millénaires de Saint-Lumine-de-Coutais au Bunker allemand de Saint-Brévin-les-Pins, presque en état de marche, le programme est riche et les découvertes ne manquent pas.

E.F.

Illustration : Estuaire de Loire, photo BI, droits réservés
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Comment on formate un peuple ? Le 67 ème numéro de Réfléchir & Agir vient de sortir

Comment on formate un peuple ? C'est la question que se pose (et à laquelle tente de répondre) la...

Pourquoi tant de haine ? #30. Hommage à Emmanuel Ratier, avec Xavier Poussard

Pourquoi tant de haine ? est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation. Pour ce...

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes : 10 900 secourues, 24 800 soignées et 1...

Aire de España. Les fiancés de la mort se donnent rendez-vous à Ruffiac (56)

Il n’est pas banal de trouver au coeur de la campagne bretonne un restaurant espagnol dont un des créateurs est un ancien légionnaire des...

Sécheresse. Un été 2020 historiquement sec… pour la 3e année consécutive

L'été 2020 a été le plus sec jamais enregistré depuis 1959. Un record qui est repoussé pour la troisième année consécutive. Été le plus sec...

Covid-19. Rien d’alarmant depuis 15 jours sur la planète

L’analyse des nombres de décès déclarés par les États montre que l’épidémie n’a pas pris d’ampleur significative sur la planète  cours des quinze derniers...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -