Immigration et traite des êtres humains en Méditerranée. La ville de Saint-Nazaire va verser 10 000 euros par an à SOS Méditerranée

A LA UNE

Attaque au couteau dans le secteur de Notre-Dame à Nice, un mort et des blessés signalés

Une opération de police a été annoncée à la suite d'une attaque au couteau survenue ce matin dans le...

Claude Chollet (OJIM) : « Yann Barthes, c’est un peu la survivance de l’esprit Canal. Un esprit ironique en apparence seulement »

Le livre Yann Barthès, le ricanement au Quotidien, (coll. Désintox, éd. La Nouvelle Librairie) vient de paraitre. Yann Barthès...

Self défense financier pour investisseurs et petits épargnants. Et si vous tentiez la stratégie Alpha ? [Interview]

Nous avons annoncé récemment la parution, aux éditions Cultures et Racines, du livre « LA STRATÉGIE ALPHA : LE...

Bien avant le Covid-19. Comment l’Europe a-t-elle fait face à la Peste noire ?

Il est utile de rappeler d’abord ce que fut la Peste Noire. Une épidémie d’ampleur colossale qui toucha une...

Mickaël Mary : « J’ai souhaité proposer un panorama de la grande richesse naturaliste en baie du Mont St Michel »

Inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1979, le Mont-Saint-Michel et sa baie sont une destination touristique incontournable qui...

Alors que de nombreux observateurs soulignent le rôle de complicité des ONG pro-migrants, dans la traite des êtres humains en mer Méditerranée, la ville de Saint-Nazaire va voter le versement d’une aide de 10 000 euros par an à l’ONG Pro-migrants SOS Méditerranée.

Pour justifier cette aide, prise dans la poche des contribuables nazairiens par le maire, David Samzun, ce dernier explique que « Saint-Nazaire accueille le centre national de formation de la SNSM dont les bénévoles vont également secourir les migrants ».

Un peu court tout de même, mais il est vrai que l’ONG, loin d’être « non gouvernementale », regorge de subventions publiques en tout genre.

Dans son rapport d’activités 2019, disponible en ligne, l’ONG affirme disposer d’un total des ressources de 7,8 millions d’euros, des ressources en permanente augmentation, parmi lesquelles 92 % de fonds privés contre 8 % de subventions publiques (624 000 euros au total donc, dont… 500 000 euros versés par le département de Loire-Atlantique), 32 000 donateurs, 8 000 donateurs réguliers, 84 % des emplois consacrés aux missions opérationnelles.

Parmi les donateurs « privés », on retrouve par ailleurs des associations « partenaires » (42 % des ressources, la deuxième plus importante du financement de l’association) qui bénéficient elles aussi de fonds publics. « En 2019, SOS MEDITERRANEE France a bénéficié du soutien de 303 mécènes, répartis comme suit : 8 fondations, 101 associations et 194 entreprises, pour la plupart basées en France. Leur contribution s’élève à 615 K€, soit 24 % de moins que sur l’exercice précédent. Certains mécènes se sont aussi mobilisés par des contributions en nature, par des dons en matériel ou la mise à disposition d’espaces dans les médias. Le mécénat de compétences a été plus important que jamais en 2019 soit 222 K€, notamment dans les secteurs maritime, de la communication et du droit » explique l’ONG.

L’ONG emploie par ailleurs 50 salariés en Europe, bénéficie de ses entrées complices dans certains établissements scolaires, et de la complicité de nombreuses personnalités médiatiques ou politiques françaises, dans le monde du show-biz notamment.

Les contribuables eux, non seulement n’ont pas leur mot à dire sur l’immigration (la question de leur volonté d’accueil ou non n’est jamais posée, à l’occasion d’un référendum notamment), mais en plus se font faire les poches par des collectivités qui distribuent l’argent public initialement destinés à l’amélioration de la qualité de vie des autochtones. Dans ce domaine, la Loire-Atlantique – dont les habitants subissent pourtant au quotidien, à Nantes notamment, les conséquences de l’immigration – semble en première ligne dans cette politique de collaboration.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

7 Commentaires

  1. Ci-dessus , liste non-exhaustive des «  consciences » auto- satisfaites . Totalement contre productives . Ou , quand l’ignorance et le visuel l’emportent , dans une époque dénuée de valeurs éthiques . L’inversion du Bien et du Mal étant devenue la Règle . On se targue de ses lacunes revendiquées…Dégâts pour la Planète .

  2. au N.O.M. de quoi les nouveaux esclavagistes de SOS méditerranée recevrait des subsides de citoyens lambda n’ayant pas été consultés et pour la plupart, contre l’imposition forcée de l’imigration…?!

    • D’accord avec vous sur le fond, mais pour avoir voté deux fois de suite P.S aux municipales, je souhaite que toute la population de St Nazaire voit ses impôts doubler dans les années à venir…..

  3. C’est une honte la ville le département finance la venue de terroristes de violeurs de voleurs d’assassins j’espère que vous penserez aux victimes de ces tueurs vous les donateurs ayez honte

  4. C’est une vague de crétinisme qui souffle sur la zone Nazaire et Nantes et bien ailleurs aussi ce sont des zones de socialoscocos qui amènent cette pourriture qui nuit à la France et depuis longtemps leur
    Mauvaise éducation. La boisson.les fonds devenir de bien tristes français.

Comments are closed.

Les derniers articles

Eric Zemmour : « En reconfinant, on nous mène à la mort économique (…) La politique d’un pays est défini par l’engorgement des hôpitaux…»

Eric Zemmour : « En reconfinant, on nous mène à la mort économique (…) La politique d’un pays est...

Vivre ensemble à Vienne et à Décines (France). Des Turcs mènent une expédition punitive contre les Arméniens. La police prise à partie.

A Vienne (en France) et à Décines, des Turcs ont mené une expédition punitive contre les Arméniens. La police...

Reconfinement : Des associations de protection animale demandent au Gouvernement que les adoptions d’animaux et le nourrissage des chats libres restent possibles

Alors que le Président de la République vient d'annoncer un reconfinement strict, les associations Ethics For Animals, One Voice, L'Arche des Associations et le Collectif Chats et Compagnie formulent les...

Plounévez-Moëdec (22). Le plus ancien restaurant routier de France en activité (1870) est en Bretagne

A Plounévez-Moëdec en Bretagne se trouve le plus vieux restaurant routier de France. Tenu par la même famille Le Manchec depuis 1870, cet établissement...

Tyrannie sanitaire. Emmanuel Macron annonce un reconfinement

La tyrannie sanitaire se poursuit. Emmanuel Macron n'a surpris personne par son allocution ce 28 octobre puisque ses annonces avaient déjà été publiées par...

Dénicher un Toro au Guilvinec

Le Guilvinec est connu pour la poissonnerie Furic, sans doute l’une des meilleures de Bretagne, mais je ne savais pas qu’on y trouve aussi...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -