Collaboration à l’invasion migratoire en Grèce. 33 membres d’ONG inculpés pour avoir fait entrer clandestinement des migrants avec la complicité de passeurs

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Le journal Grec Ekathimerini rapporte que trente-trois membres d’organisations non gouvernementales et deux ressortissants étrangers soupçonnés d’avoir facilité l’entrée illégale en Grèce de demandeurs d’asile en provenance de Turquie font l’objet d’accusations pénales, notamment pour avoir dirigé une organisation criminelle, pour espionnage et violation de secrets d’Etat, a déclaré lundi la police grecque (ELAS).

Dans une déclaration publiée après plusieurs mois d’enquête avec l’aide de l’agence de renseignement grecque et de l’unité anti-terrorisme, l’ELAS a déclaré que le racket présumé avait alimenté le trafic de migrants vers l’île de Lesbos depuis au moins début juin.

Les accusés auraient activement soutenu des réseaux de trafiquants pour faire entrer clandestinement des migrants en Grèce. En utilisant notamment des informations confidentielles, transmises aux passeurs par messagerie privée, ainsi que les points de rassemblent des migrants en provenance de Turquie, et leurs coordonnées géographiques.

L’utilisation de ces informations confidentielles a entravé les opérations de sauvetage des garde-côtes grecs, selon l’ELAS.

L’enquête se poursuit pour déterminer l’ampleur des activités du trafic.

En France, plusieurs ONG travaillent également activement à faire rentrer des migrants sur le territoire européens, ONG parfois subventionnées par des collectivités, sans que l’on sache, précisément, quel rôle elles jouent dans la traite des êtres humains qui se déroule actuellement en Mer Méditerranée et qui pourrait mettre l’Europe à genoux démographiquement dans les prochaines années.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot revient sur le Covid, les régionales, le RN

L'ex numéro 2 du FN et président des Patriotes est revenu sur les élections régionales au micro de Boulevard...

Jean-Yves Le Gallou sur le RN : « La pasteurisation du discours mène à l’abstention ! »

Dans une série de tweets, Jean-Yves Le Gallou est revenu sur les scores décevants du Rassemblement national lors des...

Articles liés

Eric Zemmour : « Marine Le Pen a abandonné tout ce qui faisait la spécificité du RN, même sur l’immigration »

Eric Zemmour : « Marine Le Pen a abandonné tout ce qui faisait la spécificité du RN, même sur l’immigration » Face à l'info du...

Suède. Une analyse de l’explosion des viols commis par les immigrés

Elle s'appelle Ayaan Hirsi Ali. Elle est chroniqueuse de UnHerd magazine numérique d'idées, de culture et d'opinions. Elle est également chargée de recherche à...

Sondage : 62% des Français se déclarent favorables à l’organisation d’un référendum pour limiter l’immigration

62% des Français se déclarent favorables à l’organisation d’un référendum pour limiter l’immigration selon un sondage de l’Institut CSA pour CNEWS dévoilé ce jeudi...

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d’origine étrangère

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d'origine étrangère. C'est ce qu'indique le Vlaams Belang dans un article paru sur son site,...