Renforcement de l’arabe à l’école : la polémique

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Le renforcement de l’apprentissage de l’arabe en France figure parmi les mesures phares de la future loi contre les séparatismes qui vise principalement l’islamisme radical (sans jamais évoquer l’immigration).

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Océarium du Croisic : lâcher de raies et de roussettes dans l’océan

Ce n'est pas une première mais l'Océarium du Croisic a organisé un lâcher d'une cinquantaine de jeunes poissons en...

Nantes : jusqu’à 7 degrés de différence l’été entre les quartiers

La problématique des îlots de chaleur – ces quartiers plus urbanisés et moins « verts » où la chaleur...

3 Commentaires

  1. Prenons une leçon de l’actualité présidentielle.
    Bretons, vous voulez que votre langue soit soutenue par l’état. Osez donc le séparatisme.

  2. Bretons, si vous voulez que l’état français ne bloque plus l’enseignement de votre langue et l’envisage avec sympathie, osez donc le séparatisme.

  3. Tout ça c’est uniquement fait pour que dès la maternelle, les petits autochtones soient mis en difficulté par les petits exogènes qui entendent parler depuis leur naissance l’arabe et le pratiquent en immersion totale chez eux alors que les autochtones sont en immersion totale à la maison et apprennent le français, langue officielle dans le pays de France comme il se doit ; donc, depuis le début les autochtones sont mis en infériorité mais le gouvernement se fout du monde, dans aucun pays du monde on enseigne autre chose que la langue locale dès la maternelle, ce sont les « différents » qui doivent se plier à cette règle et à défaut foutre le camp.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

Ces écoles bretonnes où l’on apprend l’arabe et le turc

Le breton et le gallo ne sont pas enseignés dans toutes les écoles de Bretagne et pourtant certaines dispensent des cours d'arabe et de...

Hag anavezet e vo Flamank-ar-C’hornôg gant an Deskadurezh-Stad ?

E-touez ar yezhoù rannvro, darn n'int ket anavezet gant an Deskadurezh-Stad, kontet ma'z int da rannyezhoù pe trefoedachoù ur yezh all, galleg pe izelvroeg...

Twitter evit an « arabeg benel »

Biskoazh kement-all ! Bez ez eus eus ur skritur « arabeg benel » ! En arabeg, e vez implijet ar furmoù gourel pa vez...