Renforcement de l’arabe à l’école : la polémique

Le renforcement de l’apprentissage de l’arabe en France figure parmi les mesures phares de la future loi contre les séparatismes qui vise principalement l’islamisme radical (sans jamais évoquer l’immigration).

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Prenons une leçon de l’actualité présidentielle.
    Bretons, vous voulez que votre langue soit soutenue par l’état. Osez donc le séparatisme.

  2. Bretons, si vous voulez que l’état français ne bloque plus l’enseignement de votre langue et l’envisage avec sympathie, osez donc le séparatisme.

  3. Tout ça c’est uniquement fait pour que dès la maternelle, les petits autochtones soient mis en difficulté par les petits exogènes qui entendent parler depuis leur naissance l’arabe et le pratiquent en immersion totale chez eux alors que les autochtones sont en immersion totale à la maison et apprennent le français, langue officielle dans le pays de France comme il se doit ; donc, depuis le début les autochtones sont mis en infériorité mais le gouvernement se fout du monde, dans aucun pays du monde on enseigne autre chose que la langue locale dès la maternelle, ce sont les « différents » qui doivent se plier à cette règle et à défaut foutre le camp.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !