Covid-19. Débarrassée de la pandémie, la Chine refuse les arrivées depuis la France…

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Les arrivées en provenance de France sont désormais suspendues en Chine afin d’éviter la propagation du Covid-19. Un véritable retournement de situation en moins d’un an, les Chinois étant toutefois beaucoup plus rapides que les Européens pour fermer leurs frontières.

La Chine interdit les arrivées en provenance de France

En l’espace de quelques mois, les vents ont tourné sur le front du coronavirus. La pandémie partie de Chine l’hiver dernier, après un passage en Europe, s’est ensuite déchaînée en Amérique du Sud au cours de l’été, avant de faire son retour en Europe. C’est désormais dans cette même Europe que se concentre le plus grand nombre de cas détectés de Covid-19 avec 11,6 millions d’individus concernés. L’Amérique latine et les Caraïbes n’en totalisent pour leur part « que » 11,4 millions.

Au niveau européen, c’est actuellement la France, avec 1,6 millions de cas, qui compte « le plus grand nombre » de contaminations par le Covid-19 depuis le début de la pandémie, déclarait le 5 novembre le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

Une première place peu enviable qui n’a pas tardé à avoir des répercussions au plan international puisque l’ambassade de Chine à Paris a fait savoir ce même 5 novembre, qu’en raison de la pandémie de SARS-CoV-2, « la Chine a décidé de suspendre temporairement l’entrée en Chine de ressortissants étrangers titulaires de visas ou de permis de séjour (permis de séjour de travail, des affaires personnelles et du regroupement familial) en République française encore valables au moment de cette annonce. » Les autorités chinoises faisant savoir par ailleurs que cette suspension est une « mesure temporaire rendue nécessaire pour la situation actuelle du Covid-19 »…

Des images de fête à Wuhan qui interpellent

Avec cette suspension par la Chine des arrivées en provenance de France, il est tout d’abord frappant de constater la différence de réactivité entre les autorités chinoises ces jours-ci et les tergiversations des pays membres de l’Union européenne avant de fermer l’espace Schengen aux ressortissants chinois durant l’hiver dernier.

De son côté, la Chine avait pratiquement fermé ses frontières et réduit considérablement ses vols internationaux dès la fin du mois de mars 2020, une fois le foyer épidémique s’étant déplacé à l’étranger.

Et, cet automne, le pays semble presque totalement débarrassé du Covid-19. Au prix de mesures drastiques très souvent puisque, dès l’apparition d’un foyer de contamination, les autorités chinoises confinent une ville entière. Une méthodologie qui semble s’avérer payante puisqu’à l’heure actuelle, la Chine ne connaît pas de deuxième vague de circulation incontrôlée du coronavirus.

Un récent reportage réalisé par France 2 à Wuhan au début de ce mois de novembre montre un retour à la vie normale ou presque dans cette ville de 11 millions d’habitants où furent relevés les premiers cas de Covid-19 à la fin de l’année 2019. Le port du masque n’y est d’ailleurs désormais plus obligatoire.

Plus étonnant encore, les images de boîtes de nuit surpeuplées et de grands rassemblements festifs dans la ville chinoise posent, pour les Européens que nous sommes, plusieurs interrogations. À commencer par l’efficacité de nos gouvernants à contenir l’épidémie au printemps dernier. Un confinement plus dur et plus rapide à l’époque aurait-il pu éviter de nouvelles restrictions et une résurgence des cas en cet automne ?

Quant à la Chine, les autorités sanitaires indiquaient au dernier pointage n’avoir dénombré que 36 nouveaux cas dans les dernières 24 heures. Dont 30 personnes récemment arrivées de l’étranger…

AK

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Julian Herzog)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

1 COMMENTAIRE

  1. La transparence, la classe dirigeante chinoise, c’est pas trop son truc. 3 800 victimes à Wuhan pour 11 millions d’habitants avec nuit et jour des queues interminables devant les crématoriums ?
    Alors que Wuhan était isolé, pendant deux semaines les nouveaux (relativement) riches chinois sont allés faire du shoping aux quatre coins du monde.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient prêts à l’affronter sereinement. Si...

Pass sanitaire : un combat fait pour durer

A la une de cette édition, les vaccins proposés en France ne sont pas halal ! Un fait qui pourrait peser en faveur des...

Pass sanitaire. Le chant du cygne pour les discothèques cet été ?

Après la réouverture des discothèques le 9 juillet, les jeunes Français vont-ils se ruer vers les boîtes de nuit cet été ? Une enquête...

Tyrannie sanitaire. « Le peuple français ne se laissera pas faire ». La lettre ouverte d’un citoyen

Michel Massonier nous adresse une lettre ouverte adressée aux députés français en réaction aux mesures tyranniques qu'Emmanuel Macron a annoncé récemment avec la mise...