Covid-19. Débarrassée de la pandémie, la Chine refuse les arrivées depuis la France…

A LA UNE

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Les arrivées en provenance de France sont désormais suspendues en Chine afin d’éviter la propagation du Covid-19. Un véritable retournement de situation en moins d’un an, les Chinois étant toutefois beaucoup plus rapides que les Européens pour fermer leurs frontières.

La Chine interdit les arrivées en provenance de France

En l’espace de quelques mois, les vents ont tourné sur le front du coronavirus. La pandémie partie de Chine l’hiver dernier, après un passage en Europe, s’est ensuite déchaînée en Amérique du Sud au cours de l’été, avant de faire son retour en Europe. C’est désormais dans cette même Europe que se concentre le plus grand nombre de cas détectés de Covid-19 avec 11,6 millions d’individus concernés. L’Amérique latine et les Caraïbes n’en totalisent pour leur part « que » 11,4 millions.

Au niveau européen, c’est actuellement la France, avec 1,6 millions de cas, qui compte « le plus grand nombre » de contaminations par le Covid-19 depuis le début de la pandémie, déclarait le 5 novembre le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

Une première place peu enviable qui n’a pas tardé à avoir des répercussions au plan international puisque l’ambassade de Chine à Paris a fait savoir ce même 5 novembre, qu’en raison de la pandémie de SARS-CoV-2, « la Chine a décidé de suspendre temporairement l’entrée en Chine de ressortissants étrangers titulaires de visas ou de permis de séjour (permis de séjour de travail, des affaires personnelles et du regroupement familial) en République française encore valables au moment de cette annonce. » Les autorités chinoises faisant savoir par ailleurs que cette suspension est une « mesure temporaire rendue nécessaire pour la situation actuelle du Covid-19 »…

Des images de fête à Wuhan qui interpellent

Avec cette suspension par la Chine des arrivées en provenance de France, il est tout d’abord frappant de constater la différence de réactivité entre les autorités chinoises ces jours-ci et les tergiversations des pays membres de l’Union européenne avant de fermer l’espace Schengen aux ressortissants chinois durant l’hiver dernier.

De son côté, la Chine avait pratiquement fermé ses frontières et réduit considérablement ses vols internationaux dès la fin du mois de mars 2020, une fois le foyer épidémique s’étant déplacé à l’étranger.

Et, cet automne, le pays semble presque totalement débarrassé du Covid-19. Au prix de mesures drastiques très souvent puisque, dès l’apparition d’un foyer de contamination, les autorités chinoises confinent une ville entière. Une méthodologie qui semble s’avérer payante puisqu’à l’heure actuelle, la Chine ne connaît pas de deuxième vague de circulation incontrôlée du coronavirus.

Un récent reportage réalisé par France 2 à Wuhan au début de ce mois de novembre montre un retour à la vie normale ou presque dans cette ville de 11 millions d’habitants où furent relevés les premiers cas de Covid-19 à la fin de l’année 2019. Le port du masque n’y est d’ailleurs désormais plus obligatoire.

Plus étonnant encore, les images de boîtes de nuit surpeuplées et de grands rassemblements festifs dans la ville chinoise posent, pour les Européens que nous sommes, plusieurs interrogations. À commencer par l’efficacité de nos gouvernants à contenir l’épidémie au printemps dernier. Un confinement plus dur et plus rapide à l’époque aurait-il pu éviter de nouvelles restrictions et une résurgence des cas en cet automne ?

Quant à la Chine, les autorités sanitaires indiquaient au dernier pointage n’avoir dénombré que 36 nouveaux cas dans les dernières 24 heures. Dont 30 personnes récemment arrivées de l’étranger…

AK

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Julian Herzog)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections...

1 COMMENTAIRE

  1. La transparence, la classe dirigeante chinoise, c’est pas trop son truc. 3 800 victimes à Wuhan pour 11 millions d’habitants avec nuit et jour des queues interminables devant les crématoriums ?
    Alors que Wuhan était isolé, pendant deux semaines les nouveaux (relativement) riches chinois sont allés faire du shoping aux quatre coins du monde.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Covid-19, tyrannie sanitaire, solutions. Un débat entre le Professeur Perronne et Alex Sam

“Ça va bien se passer”, émission du Média pour Tous, est de retour pour un troisième épisode : le professeur Christian Perronne et le...

Pass sanitaire : « Un danger réel de rupture de l’égalité entre les citoyens »

L’éditorialiste Alexis Poulin commente le plan de déconfinement en quatre étapes dévoilé par Emmanuel Macron à la presse quotidienne régionale le 29 avril. Si...

Ni voyages, ni cinés, ni restos. Ne rien céder face à la tyrannie sanitaire ! [L’agora]

Les dirigeants européens sont en train de mettre en branle la machine amenant inéluctablement au Passeport vaccinal (qui était encore jugé complotiste il y...

Dynamique structurale des variants du SARS-CoV-2

Dynamique structurale des variants du SARS-CoV-2 https://www.youtube.com/watch?v=uDgTPmyQGdA Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien...