Eudes Baufreton : « Chaque Français est endetté de 40 000 euros, par la dette publique »

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Eudes Baufreton : « Chaque Français est endetté de 40 000 euros, par la dette publique »

Le délégué général de “Contribuables Associés” était l’invité de Sud Radio.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Philippe de Villiers : « La France peut mourir ! »

Eric Morillot reçoit Philippe de Villiers pour son livre événement « Le jour d’après » (Éditions Albin Michel), actuellement...

De la Perse à l’Iran : 3 000 ans de civilisations

Dans les pas de la journaliste Samira Ahmed, une exploration de l’histoire de la Perse au travers de sa...

1 COMMENTAIRE

  1. Ce monsieur est très sympathique et son action certainement très utile. Et il est en plus bien organisé : son interview sur « Sud Radio » intervient la veille d’une campagne d’appel aux dons par diffusion postale massive – Bien vu la synchronisation. Sauf que certaines « cibles », dont nous sommes, tombent de leurs chaises lorsqu’elles apprennent que « contribuables associés » mène la chasse aux fonctionnaires inutiles, en raccord parfait avec la politique de macron visant à détruire la Fonction Publique en général, hospitalière et/ou d’Etat en particulier. Avec les arguments massue habituels : comparaison des effectifs avec ceux de l’Allemagne, sans préciser que l’organisation fédérale de ce pays implique une fonction publique d’Etat centrale forcément plus réduite que la notre ; péroraisons habituelles également sur les salaires prétendûment mirobolants de la fonction publique : interrogez les personnels de catégorie « C » qui émargent à 1400 € nets après 30 ans d’ancienneté et un indice bloqué depuis 10 ans ; calculez ce que cela peut représenter en pension de retraite nette, même calculée sur les 6 derniers mois d’activité, ce privilège exorbitant, selon notre pourfendeur de la gabegie budgétaire … etc. Mr Baufreton ne devrait pas hésiter à solliciter Bercy pour arrondir les fins de mois de son association : il a toutes les chances d’obtenir un petit chèque de soutien.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Annuler la dette : les épargnants vont-ils trinquer ?

Le sujet de la dette est un sujet de longue date que la crise du COVID a eu le bon ton de remettre sur...

Leur dette, votre problème. Qui va payer le coût des confinements ? Vous !

Qui va payer les dettes nouvelles ? Vous, et vos enfants, mais certainement pas les arrières petits enfants! Il faudra payer avant. "Ils" décident de...

Argent public : Où passe le pognon ? Charles Gave et Contribuables associés

L’État joue avec le feu ! S’endetter aussi massivement alors que les petites gens crient leur désespoir et que les impôts sont déjà au...

Les dix pays africains les plus endettés (… et à la grande fragilité face à la crise)

Le Centre d'étude et de réflexion sur le Monde francophone (CERF) publie une étude sur l'endettement des pays africains en cette année 2020, que...