Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Messes : une jauge de 30 personnes qui ne passe pas…

Ce dimanche, suite au maintien arbitraire d’une jauge de 30 fidèles à la messe, quelle que soit la taille de l’église, par le gouvernement, des fidèles se rassemblent à nouveau pour la liberté de culte et la fin des limitations arbitraires liées à la dictature sanitaire. Plus de 50 manifestations sont d’ores et déjà prévues, dont une messe publique à Paris présidée par l’abbé de Jorna (FSSPX). Plusieurs villes rejoignent le mouvement.

En Bretagne, on manifeste à Nantes (cours St André 16h, à la demande de la Préfecture qui a prévu qu’il y aura plus de monde que dimanche dernier, place Graslin), Hennebont (place Maréchal Foch 14h30), Brest (St Louis 16h30), Guingamp (Notre-Dame de Bon Secours 15h), Rennes (Saint-melaine 15h), Saint-Malo (15h30 Saint-Vincent).

Dans l’ouest de la France, des manifestations sont prévues à Caen (16h30 St Pierre), Angers (15h Cathédrale), La Roche sur Yon (15h place Napoléon), Niort (15h Saint-Hilaire), Tours (16h30 Cathédrale) etc. Les fidèles de plusieurs villes rejoignent le mouvement, dont Guingamp et Hennebont en Bretagne… mais aussi Tarbes (16h Cathédrale) et Lourdes (16h église paroissiale), deux villes où les manifestations ne sont en règle générale guère courantes… mais l’heure est grave.

Des évêques  se rebiffent

A Montauban et Perpignan les évêques ont appelé à ne pas compter les fidèles et à ne pas respecter la jauge, le second affirmant qu’il en prendrait la responsabilité, le cas échéant, devant les autorités civiles, tandis que le premier demande de refuser de payer les amendes et de faire suivre les dossiers à l’avocat du diocèse. Le collectif angevin les Eveilleurs appelle, lui, dans une tribune sur Causeur à venir massivement aux messes : « À une décision qui mêle le grotesque, l’inutile et l’illégitime, aucun citoyen n’est tenu d’obéir ».

Chacun, dimanche, pourra choisir en âme et conscience, s’il préfère obéïr à l’État – et à la tyrannie sanitaire, en attendant peut être des contrôles policiers dans les familles à Noël, comme au Pays de Galles ou en Belgique, ou s’il choisit de défendre la liberté de culte, et à travers elle, la liberté et le bon sens.

Louis Moulin

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Carnoët (22). La Vallée des Saints fête ses 15 ans le 21 juillet 2024 : une messe en l’honneur de Sainte Jeanne Jugan

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Fête de la Saint-Yves à Paris : Célébrez le patron des Bretons le 19 mai 2024 !

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine, Religion

La messe de toujours. Les gardiens de la tradition

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Pèlerinage des Bretonnants à Sainte-Anne d’Auray le 7 avril : Un rendez-vous incontournable

Découvrir l'article

Religion

Semaine sainte en rite tridentin, où aller en Bretagne ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Messe de Noël 2022 en breton, bilingue ou trilingue : où aller ? [MAJ]

Découvrir l'article

DINARD, Ensauvagement

Pleurtuit (35). Partie à la messe, une dame de 90 ans cambriolée par un Albanais

Découvrir l'article

Tribune libre

Toujours vérifier sa source Ou pourquoi certains catholiques sont un peu complotistes [L’Agora]

Découvrir l'article

Religion

Messe dominicale. Le Jour du Seigneur pose ses caméras à Landévénnec ce dimanche

Découvrir l'article

Religion

Eglise catholique. Que pensent les diocèses conciliaires des communautés traditionnelles ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky