Messes : une jauge de 30 personnes qui ne passe pas…

A LA UNE

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner...

Covid-19. Janvier 2021, le pire mois de l’épidémie enregistré sur la planète ?

Avant propos Aujourd’hui, quatre sujets seront abordés : 1 – Un premier bilan social et sociétal pour la France; bilan qui...

Réunification de la Bretagne. 150 élus écrivent à E. Macron pour un référendum

Dans une tribune publiée par le « Journal du Dimanche », 150 élus dont sept députés et six sénateurs, demandent un référendum...

Reportage. Une virée à la découverte de la Basse-Normandie et des plages du Débarquement

En ce Dimanche, nous vous proposons un petit reportage touristique à la découverte de la Basse-Normandie et des plages...

Ce dimanche, suite au maintien arbitraire d’une jauge de 30 fidèles à la messe, quelle que soit la taille de l’église, par le gouvernement, des fidèles se rassemblent à nouveau pour la liberté de culte et la fin des limitations arbitraires liées à la dictature sanitaire. Plus de 50 manifestations sont d’ores et déjà prévues, dont une messe publique à Paris présidée par l’abbé de Jorna (FSSPX). Plusieurs villes rejoignent le mouvement.

En Bretagne, on manifeste à Nantes (cours St André 16h, à la demande de la Préfecture qui a prévu qu’il y aura plus de monde que dimanche dernier, place Graslin), Hennebont (place Maréchal Foch 14h30), Brest (St Louis 16h30), Guingamp (Notre-Dame de Bon Secours 15h), Rennes (Saint-melaine 15h), Saint-Malo (15h30 Saint-Vincent).

Dans l’ouest de la France, des manifestations sont prévues à Caen (16h30 St Pierre), Angers (15h Cathédrale), La Roche sur Yon (15h place Napoléon), Niort (15h Saint-Hilaire), Tours (16h30 Cathédrale) etc. Les fidèles de plusieurs villes rejoignent le mouvement, dont Guingamp et Hennebont en Bretagne… mais aussi Tarbes (16h Cathédrale) et Lourdes (16h église paroissiale), deux villes où les manifestations ne sont en règle générale guère courantes… mais l’heure est grave.

Des évêques  se rebiffent

A Montauban et Perpignan les évêques ont appelé à ne pas compter les fidèles et à ne pas respecter la jauge, le second affirmant qu’il en prendrait la responsabilité, le cas échéant, devant les autorités civiles, tandis que le premier demande de refuser de payer les amendes et de faire suivre les dossiers à l’avocat du diocèse. Le collectif angevin les Eveilleurs appelle, lui, dans une tribune sur Causeur à venir massivement aux messes : « À une décision qui mêle le grotesque, l’inutile et l’illégitime, aucun citoyen n’est tenu d’obéir ».

Chacun, dimanche, pourra choisir en âme et conscience, s’il préfère obéïr à l’État – et à la tyrannie sanitaire, en attendant peut être des contrôles policiers dans les familles à Noël, comme au Pays de Galles ou en Belgique, ou s’il choisit de défendre la liberté de culte, et à travers elle, la liberté et le bon sens.

Louis Moulin

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Terrorisme économique aux États-Unis. Donald Trump attaqué jusque sur ses terrains de golf

Les mauvaises nouvelles s'accumulent au fil des jours pour Donald Trump. Le futur ex-président des États-Unis risque de connaître...

Covid-19. La vitamine D préconisée contre les formes graves

Se faire prescrire de la vitamine D pour éviter de contracter une forme grave du Covid-19, c'est ce que...