Une histoire politique de l’IRA, par Daniel Finn. Les éditions Agone lancent un appel à souscription

A LA UNE

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner...

Covid-19. Janvier 2021, le pire mois de l’épidémie enregistré sur la planète ?

Avant propos Aujourd’hui, quatre sujets seront abordés : 1 – Un premier bilan social et sociétal pour la France; bilan qui...

Réunification de la Bretagne. 150 élus écrivent à E. Macron pour un référendum

Dans une tribune publiée par le « Journal du Dimanche », 150 élus dont sept députés et six sénateurs, demandent un référendum...

Reportage. Une virée à la découverte de la Basse-Normandie et des plages du Débarquement

En ce Dimanche, nous vous proposons un petit reportage touristique à la découverte de la Basse-Normandie et des plages...

Ils sont de plus en plus nombreux, les petits éditeurs, à lancer des souscriptions pour leur permettre d’éditer des livres et de ne pas se retrouver avec des dettes sous le bras. Les éditions Agone procèdent ainsi, et nous tenions à signaler à nos lecteurs, qui s’intéressent au monde irlandais, l’appel à la souscription pour la sortie du livre Une histoire politique de l’IRA, signé Daniel Finn et traduit en français par Antoine Lablanche.

Voici la présentation du livre par l’éditeur :

« Pendant quarante ans, l’Irlande du Nord a été le théâtre d’une guerre sans batailles, ni sièges, ni bombardements. Les pertes peuvent sembler assez peu élevées. Mais rapportées à la population, elles représentent la moitié des victimes britanniques de la Seconde Guerre mondiale. Et ce conflit dévastateur s’est déroulé sur un territoire d’Europe occidentale riche et réputé pour sa stabilité politique.
Le principal protagoniste du confit sur la période, l’Irish Republican Army, vit passer au moins dix mille personnes par ses rangs : une proportion très élevée de la population masculine, ouvrière et catholique d’Irlande du Nord devenue adulte après 1969. »

La « question d’Irlande » resurgit : si chacun suit son calendrier propre, l’Union européenne et le Premier ministre britannique Boris Johnson agitent le même chiffon rouge (le « regain des tensions communautaires »). À l’écart de cet histrionisme, ce livre revient sur la longue durée de l’histoire du républicanisme, et sur les questions auxquelles il eut à répondre : la lutte pour l’indépendance se confond-elle avec la lutte pour le socialisme ? Les ouvriers et ouvrières protestants sont-ils des frères et des sœurs prolétaires ou des colons ? Ces questions ont conservé beaucoup de leur pertinence. L’histoire de l’Irlande n’était et n’est toujours pas écrite d’avance.

Pour y souscrire, c’est ici

Illustrations : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine –

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Jean-Gilles Malliarakis : 100 ans du PCF, parlons-en !

Journaliste, écrivain, intellectuel de droite, Jean-Gilles Malliarakis publie, en collaboration avec Charles Culbert : « La terreur rouge – Théorie...

Propagande éducative. Quand des enfants britanniques se voient rééduqués au privilège blanc…

La vidéo est choquante. Surtout dans un Royaume-Uni qui n'a de cesse depuis des années de stigmatiser ses propres...