Racket des automobiles. Patrice Faure, Préfet du Morbihan : « Les véhicules radar sont impossibles à reconnaître »

A LA UNE

Tous le radars vandalisés en Bretagne sont ou vont être remplacés et de nouveaux moyens de sécurité routière sont prévus pour 2021. Une annonce confirmée par Patrice Faure, Préfet du Morbihan qui explique par ailleurs dans une interview (voir ci-dessous) que « Les véhicules radar sont impossibles à reconnaître ».

En Bretagne, beaucoup de radars sont, depuis des années, mis hors service, sans doute par des usagers ne supportant plus ce qui s’apparente à une forme de racket fiscal bien que les autorités évoquent eux, la sécurité routière (ce qui peut prêter à sourire lorsque l’on voit l’emplacement de certains radars). Ces derniers jours, quatre ont été dégradés dans le Morbihan, tandis que l’installation de huit autres sont prévus rapidement.

Pour rappel aussi, la liste des radars automatiques de Bretagne.

Comment reconnaître une voiture-radar privée ?

Sur le site radarmobilenouvellegeneration, quelques immatriculations et profils de voiture sont décrits.

Les voitures-radars n’ont que peu de détails qui permettent de les différencier d’une voiture classique. Voici quelques indices visuels pour vous aider, donnés par Auto Plus.

1. Analysez le pare-choc avant. Si vous détectez un rectangle opaque dans le bouclier sous la plaque d’immatriculation, c’est le lecteur de plaque infrarouge.
2. Vous apercevez une grosse masse noire sur le tableau de bord ? C’est l’appareil photo qui va servir à coincer les contrevenants.
3. Il y a aussi des caméras potentiellement visibles au pied des montants de pare-brise et sur la plage arrière. Elles permettent de lire les limitations de vitesse.
4. Les voitures banalisées sont souvent les mêmes modèles : Renault Mégane, Dacia Sandero, Citroën Berlingo, Peugeot 208, 308 ou 508. Mais attention, le parc s’étoffe avec des Ford Focus, Seat Leon ou encore VW Passat et Golf 7.

L’entreprise Mobiom, au coeur de la répression contre les automobilistes

Il y a des métiers qui peuvent empêcher de se regarder dans une glace le matin ; et celui de conducteurs d’automobiles radars embarquées en est sans doute un. En Bretagne, comme dans d’autres régions, c’est la société Mobiom qui gère ces voitures ( filiale de CHALLANCIN ACCUEIL ET SERVICES) et qui cherche des profils définis ainsi : « Vous devez  être doté de rigueur afin de réaliser précisément les procédures de travail et apprécier la conduite de véhicules en solitaire car des centaines de kilomètres sont programmées quotidiennement. Vous êtes titulaire du permis de conduire depuis au moins trois ans et vous possédez de préférence un solde de points au minimum de 10; Vous êtes exemplaire dans votre conduite et mettez en pratique les règles de la sécurité routière. Idéalement, vous disposez d’une expérience dans le domaine de la conduite ( auto-ecole, ambulancier, transporteur, …), dans le domaine de la sécurité ou du maintien de l’ordre. Etre titulaire d’une carte professionnelle valable délivrée par le CNAPS en un point positif »

Le tout pour 22 000€ par an.

Pas cher payé pour être un supplétif de l’Etat…

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés