Paris. 5000 manifestants ont marché pour la vie, contre le projet de loi de bioéthique et l’allongement du délai d’accès à l’IVG.

5000 manifestants ont marché pour la vie, contre le projet de loi de bioéthique et l’allongement du délai d’accès à l’IVG, dimanche 17 janvier, à Paris.

Pour une fois, les organisateurs et la police étaient plutôt d’accord sur le nombre, puisque les organisateurs annoncent 5000, entre 4 000 et 6 000 selon la préfecture de police de Paris, manifestants venus battre le pavé à l’appel notamment de l’ ‘association pro-vie Alliance Vita ou les Associations familiales catholiques (AFC).

Le rassemblement, forcément plus maigre en nombre que les autres années en raison des mesures sanitaires tyranniques en vigueur dans tout le pays, s’est déroulé place du Trocadéro, à Paris. Le rassemblement était d’ailleurs doublé d’une mobilisation virtuelle sur Zoom suivie selon les organisateurs par 10 000 personnes.

Nicolas Tardy-Joubert, président du mouvement Marche pour la vie, cité par La Croix, explique : « Nous marchons pour la vie, car il y a deux propositions de loi qui la menacent actuellement. L’extension du délai d’accès à l’avortement de 12 à 14 semaines et la suppression de la clause de conscience, qui figurent dans un texte examiné le 20 janvier au Sénat. Ensuite, dans le projet de loi de bioéthique examiné par les sénateurs le 19, on trouve un cavalier législatif, ajouté à la sauvette, autorisant un avortement pour détresse psychosociale jusqu’au neuvième mois »

Nous avions évoqué précédemment cette réforme, non pas de l’IVG mais de l’IMG, interruption médicale de grossesse (IMG).

Voir différents reportages sur la manifestation ci-dessous et lire le reportage de nos confrères de Paris Vox ici.

A noter de nouveaux rassemblement à venir les 30-31 janvier,  en régions cette fois. En principe, pour la Bretagne, les rendez-vous annoncés à ce jour se dérouleront à  Brest, Vannes, Saint Brieuc et Rennes. Et Angers pour l’Anjou.

Crédit photo : Marche pour la vie
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !