La liste « La Bretagne avec David CABAS » (DLF) soutient l’idée du référendum sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne

A LA UNE

Dominique Lormier : « Il est important de rendre hommage aux 290 000 soldats français tués ou blessés en mai-juin 1940 » [Interview]

Les éditions La Mécanique Générale (Ring) publient « Comme des Lions », livre de l'historien et écrivain Dominique Lormier,...

Yves Mervin (Saint-Marcel, 1944) : « La Résistance en Bretagne raconte l’histoire qui lui convient » [Interview]

Nous avons évoqué il y a quelques semaines la sortie d'un livre remarqué, signé Yves Mervin, véritable empêcheur de...

Dissolution de Génération Identitaire. Le décret démoli point par point par un avocat

La dissolution de Génération Identitaire a été validée en conseil des ministres cette semaine. Les services juridiques de l'ONG...

Protocole sur le Brexit. Les accords du Vendredi Saint menacés en Irlande du Nord, l’UE met le feu aux poudres

La tension est à son comble en Irlande du Nord, et l’Union européenne est en train de mettre de...

Refaire un peuple. Julien Langella : « Pas de liberté sans communauté » [Interview]

Julien Langella, essayiste, co-fondateur de Génération identitaire et porte-parole d'Academia Christiana, vient de sortir un nouveau livre aux éditions...

Après le Rassemblement national, voici Debout la France qui réagit à la publication, par 150 élus, d’une lettre ouverte à E. Macron demandant un référendum sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne.

« La liste « La Bretagne avec David CABAS » soutient l’idée du référendum sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Comme la grande majorité des Bretons, nous choisissons de joindre notre voix à celles des signataires. Confier des pouvoirs politiques à des territoires qui ont derrière eux un passé a plus de sens que de créer, comme en 2015, des circonscriptions dont les noms vagues (Grand Est, Haut de France…) disent tout de l’inanité. Tout citoyen renseigné sait que Nantes est historiquement bretonne. Les châteaux des ducs en fera toujours foi » indiquent David Cabas et Régis Le Gall dans un communiqué adressé à la presse, tout en appelant à la méfiance :

« Les récentes lois de décentralisation instaurant les régions n’ont eu pour conséquence que de rendre la vie politique locale plus opaque (quel citoyen est capable de recenser sans difficulté les compétences de chaque collectivité ?), plus onéreuse (un rapport de 2009 de la cour des comptes le démontre) et plus éloignée des citoyens. A Debout La France, Nous rappelons notre attachement au référendum, à la démocratie locale et à la commune comme cellule de base de note république »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Seule la proportionnelle peut sauver Sarah El Haïry…

Labourer une circonscription, Sarah El Haïry ne sait pas ce que cela signifie. Mais si François Bayrou parvient à...

Saint Piran. Des hongrois ont célébré le saint patron de Cornouailles

Voici une histoire insolite : à l'occasion de la Saint-Piran, que l'on fête le 5 mars, des Hongrois passionnés...
- Publicité -