XAV-19, un traitement anti-Covid (y compris contre les variants du SARS-CoV-2) en provenance de Nantes

A LA UNE

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

La biotech nantaise Xenothera a annoncé l’efficacité anti-variants du XAV-19, son traitement anti-Covid-19, un anticorps polyclonal dirigé contre le virus SARS-CoV-2. « La biotech a pu confirmer l’effet bloquant du XAV-19 contre les différents variants circulant actuellement, dits « britannique », « sud-africain », « brésilien », « danois » et « écossais » » communique l’entreprise bretonne qui explique :

« Le XAV-19 est un traitement destiné aux patients atteints de COVID-19 modérée. Il est actuellement en essai clinique en France (essai POLYCOR promu par le CHU de Nantes) et a reçu le label « priorité nationale de recherche » en décembre 2020. A ce jour, une vingtaine d’hôpitaux proposent aux patients volontaires de participer à l’essai du XAV-19 ». 

Il ne s’agit pas d’un vaccin, mais bien d’un traitement médical, un médicament.

« C’est une excellente nouvelle. Cela fait plusieurs années que Xenothera a identifié l’intérêt de ses anticorps comme traitement contre les infections à coronavirus, c’est ce qui nous a permis de disposer du premier lot clinique de XAV-19 dès le mois de mai 2020. L’efficacité du XAV-19 contre les variants en circulation était probable, compte-tenu du caractère polyclonal de notre produit. L’avantage du XAV-19 en tant qu’anticorps polyclonal, est désormais prouvé, à l’inverse des anticorps monoclonaux. Nous préparons activement nos capacités de production afin de pouvoir soigner les personnes malades.. Comme nous le martelons, vaccins et traitements sont les deux bras de la lutte contre l’épidémie. », déclare Odile Duvaux, Présidente de Xenothera qui demande le soutien du gouvernement pour lancer la production et la diffusion :

« Notre essai clinique POLYCOR ayant été récemment labellisé priorité nationale de recherche par le comité interministériel CAPNET, sous le contrôle de Reacting, nous interpelons aujourd’hui le gouvernement pour qu’il soutienne le XAV-19 ; on a pu lire récemment que la recherche française était à la traîne sur l’épidémie, nous pensons que non, au contraire, notre entreprise dispose d’un avantage qui lui donne de l’avance sur bien des alternatives thérapeutiques, en particulier venant d’outre-Atlantique. En tant que biotech française, nous avons besoin de ce soutien, afin d’être en mesure de produire des centaines de milliers de doses dans les prochains mois. », poursuit Odile Duvaux.

Ce sont déjà 20 hôpitaux répartis sur tout le territoire, pour une quarantaine de volontaires qui participent à l’essai promu par le CHU de Nantes.

« A ce jour, on dénombre 15.000 mutations du SARS-CoV-2, certaines étant plus connues pour cause d’impact possible sur la contagiosité ou la léthalité. Comment espérer viser efficacement une cible qui bouge sans cesse ? Les anticorps polyclonaux, moins sensibles que les monoclonaux aux mutations, sont un atout. Par exemple, une publication récente montre qu’une seule mutation annihile toute efficacité du monoclonal REG-CoV2 (l’anticorps dit « de Trump »). Dans ce contexte, les anticorps polyclonaux glyco-humanisés de Xenothera se révèlent être une approche thérapeutique efficace pour lutter contre la pandémie » indique pour conclure la biotech nantaise.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Bak prederouriezh en euskareg : ur gopienn difaziet nemetken

Holl liseidi al lise en euskareg Bernat Etxepare eus Baiona o doa skrivet o c'hopienoù prederouriezh en euskareg evit...

Langues régionales. Une plainte déposée à l’ONU contre les discriminations de l’État français

L'ONU peut-elle sauver les langues régionales de France ? Le Réseau européen pour l’égalité linguistique compte en tous cas...

Articles liés

Propagande sanitaire. Olivier Véran vaccine une secrétaire d’État enceinte devant la presse [Vidéo]

L'exécutif, par l'intermédiaire du ministre de la Santé Olivier Véran et de la secrétaire d'État Olivia Grégoire, s'est livré à une mise en scène...

Islande. Forte hausse des nouveaux cas de Covid-19 : les contaminés sont majoritairement des vaccinés

En Islande, le retour de plusieurs restrictions sanitaires a été décidé par les autorités face à la forte hausse du nombre de contaminés au...

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient prêts à l’affronter sereinement. Si...

Pass sanitaire : un combat fait pour durer

A la une de cette édition, les vaccins proposés en France ne sont pas halal ! Un fait qui pourrait peser en faveur des...