Insécurité. Nantes, 11ème ville la plus dangereuse d’Europe ?

A LA UNE

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Voici un palmarès dont Johanna Rolland, et ceux qui l’ont précédé, ne peuvent pas être fiers. Nantes serait, selon le « ressenti » des gens qui y voyagent, la 11ème ville la plus dangereuse d’Europe. Explications.

Tous les six mois depuis 2012, le site Numbeo publie son classement des grandes villes les plus sûres du monde. Basé à partir des avis des voyageurs sur les trois dernières années, il assigne à chaque ville un indice de sécurité entre 0 et 100%. Bien entendu, on nous rétorquera qu’il ne s’agit pas de statistiques publiques, mais bien du ressenti des voyageurs internationaux « devenant en ce sens une valeur essentielle à prendre en compte pour les responsables politiques des grandes métropoles. Celui ou celle qui par exemple s’est retrouvé dans l’interlope Gare du Nord après avoir atterri à l’aéroport Charles de Gaulle sait de quoi il en retourne en termes de déficit d’image pour la capitale » indique Le Figaro, dans un article sur les villes les plus sûres du monde.

La ville la plus dangereuse d’Europe serait Bradford, au Royaume-Uni, devant Minsk, et Catane, en Sicile. Dans le top 10 on trouve sans surprise Birmingham, Marseille, Naples, Drogheda, Coventry, Manchester, et donc Nantes en onzième position avec un indice de criminalité de 55,9 et de sécurité de 44,1.

Quiconque a déjà mis les pieds à Naples, Marseille ou encore Drogheda en Irlande (tout en tenant compte de l’échelle de la ville bien entendu), ne peut que s’incliner devant ce classement.

Nantes arrive même en 96ème place dans le classement mondial des villes dangereuses.

A noter qu’on ne retrouve aucune autre ville bretonne dans le classement des 158 premières villes les plus dangereuses d’Europe.

Sur le site ville-ideale.fr, les internautes peuvent aussi s’exprimer au sujet de leur ville. Nantes figure en 173ème position sur 205 villes notées. On est loin du classement 2020 des villes où il ferait bon vivre, établi sur d’autres critères, d’autres statistiques, et dans lequel la ville de Nantes figure en bonne position. Morceaux choisir par les internautes :

« L’ambiance générale est pas ouf. Beaucoup de misère, de personnes laissées à l’abandon, d’insécurité et d’incivilité. Ca deal en plein centre ville à toute heure de la journée sans vergogne. Les flics laissent faire – même quand c’est sous leur nez. Ca peut être vu comme un point positif si vous envisagez de monter un p’tit « business ». Les affaires tourneront »

« L’insécurité depuis plus de 20 ans n’a cessé d’augmenter à cause de la ligne direct Nantes, Paris. Je ne parle pas des incivilités. Il est très compliqué de sortir quartier Bouffay le soir sans risquer une agression, trop de squatteurs, de pervers qui traînent. Pour ceux qui ne semblent pas convaincus ( amies Parisiens) tapez faits divers Nantes vous serez fixés. C’est le seul problème à ma connaissance. »

« La ville est sûre au sens parisien du terme. Ainsi la sécurité à Nantes est visiblement meilleure qu’à Saint-Denis, Sevran ou Mogadiscio. Voilà qui fait une belle jambe aux Nantais historiques qui voient la situation se dégrader d’année en année. (…) Bref, Nantes mérite sûrement la palme de la ville la plus surcotée de France dans tous les domaines ou presque. Il faudrait que le Figaro et les Échos cessent de la dépeindre comme un Eldorado. C’est très loin d’être le cas. »

« Ville dynamique proposant une large palette d’événements culturels, musicaux.. (…) Inaction de la municipalité face à une insécurité qui ne cesse de s’accroître à peu près partout à Nantes, de jour comme de nuit. Centre ville infesté de zonards n’attendant que de vous importuner de diverses façons.»

Pour rappel à ceux qui diraient « Oui mais les Nantais ont voté pour l’équipe municipale en place », ce n’est pas totalement vrai : lors des dernières élections, au deuxième tour des municipales de 2020, Johanna Rolland a été rééelue avec 30% de taux de participation, et 60% des votants parmi ces 30% de participants. 34 107 nantais sur 306 000 habitants, c’est à dire 1 habitant sur 10, lui ont accordé leur suffrage.

Les pouvoirs publics peuvent toujours fermer les yeux sur ce type de sondage, et prétendre que seuls les chiffres communiqués par les autorités (c’est à dire par eux mêmes) prévalent. Les citoyens eux ne sont pas dupes, tout comme les touristes, qui, naturellement dès lors qu’une ville n’est plus attractive ou jugée dangereuse, ne viennent plus, tout simplement, laissant alors les membres du Parti Socialiste qui gèrent la ville depuis plusieurs décennies seuls avec leurs illusions, et leurs nouveaux résidents…

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections...

7 Commentaires

  1. « Les pouvoirs publics peuvent toujours fermer les yeux sur ce type de sondage, et prétendre que seuls les chiffres communiqués par les autorités (c’est à dire par eux mêmes) prévalent. Les citoyens eux ne sont pas dupes, tout comme les touristes »
    Bien dit !

    Voyez ce sondage Opinion Ways passionnant commandé par Science Po et dont aucun media ne parle tellement il exprime le ras le bol des Français vis à vis du pouvoir : https://www.opinion-way.com/fr/sondage-d-opinion/sondages-publies/opinionway-pour-le-cevipof-sowell-barometre-de-la-confiance-en-politique-vague-11-avril-2020/viewdocument/2272.html?fbclid=IwAR2hTV3e-tyutURvrmTHl6VA51I3uvN7lylChg_g_cHKT38Ev8uXTYfquhY

  2. Où trouver ce classement des villes dans le domaine de la sécurité?
    Varsovie où j’habite doit être très bien positionné. Très peu de chômage (à peine 1% avant le covid) et les migrants musulmans sont très officiellement refoulés. Rues assez vides dans la journée, puisque tout le monde bosse. Et le soir, retour à la maison avant 17 heures. Une belle blonde peut se balader à pieds partout. Elle ne risquera pas une remarque.
    Au cours de gigantesques manifs, pas un panneau, pas un abribus, pas une vitrine de cassés.
    Et un dealer un peu trop visible ne tiendrait pas 5 mn.

  3. originaire de nantes je vis en roumanie quel choc ce retour a nantes mon epouse n ignorait pas le probleme mes enfants etaient stupefait loin de de la france image d epinal mais malheuresement combien de mes amis roumains me demandent mais qu arrive t il a notre france attention pas politiquement correct a venir dans ma roumanie la comunaute rom ne bouge pas une oreille sinon police justice implacables pas d histoire de racisme d islamophobie ect.. pas d immigration sans controle extra europeenne de toute facon les rares aides sociales necessitent4 jours par semaine des travaux d interets generaux rasemblement a 6h30 netoyage des rues ordures travaux divers cela calme
    cherchez l erreur

  4. Un classement qui fait terriblement mal !! Certes ça n’est « que » du ressenti mais c’est extrêmement parlant. D’ailleurs c’est aussi le ressenti que certains collègues parisiens ont eu en venant visiter Nantes l’été dernier, sans avoir aucun apriori sur la ville. Triste réalité qui montre une dégradation très rapide de la qualité de vie à Nantes, ce bon-vivre qui faisait tout le charme de la ville et qu’on a mis tant d’années à construire, et qui a quasiment disparu en moins de 5 ans. Les pouvoirs publics ne peuvent pas ne rien faire en prenant connaissance de ce classement, c’est aussi et avant tout leur responsabilité. Le laisser-faire vis-à-vis des zonards en centre-ville, les incivilités récurrentes dans les transports en commun, l’impuissance navrante de la municipalité face aux vagues de migrants qui savent qu’ils seront accueillis à Nantes (!!) ou encore l’inaction des forces publiques face aux dealers. Quand j’étais étudiant il y a 25 ans, je pouvais me balader quasiment partout à Nantes (y compris Bellevue) à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Qu’il est loin ce temps.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières. Le point sur les données...

« A la bretonne ». L’association qui veut la réunification de la Bretagne…en excluant une partie des électeurs…

C'est ce qu'on appelle au minimum une faute politique. L’association « A la Bretonne ! », a décidé de convier une partie des candidats...

Zoom. Les 300 ans des pompiers de Nantes

Créés trois ans après le grand feu du Bouffay de 1718, les pompiers de Nantes interviennent au secours de la population depuis plus de...

Naoned : Plakennoù-straed nevez e brezhoneg

Un dornad a blakennoù-straed nevez e brezhoneg a zo bet staliet war enez Naoned ar sizhun dremenet gant servijoù an ti-kêr. Hiviziken e c'hello...