Frais bancaires : comment les banques vous font les poches

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

On les appelle « frais d’incidents », « commissions d’interventions », « lettre préalable à un rejet ». Les frais bancaires concernent tout ce que les clients payent aux banques, en dehors des agios. Un accident de vie va générer des dépenses conséquentes et inattendues. Le découvert autorisé est dépassé. Les prélèvements automatiques, chèques et paiements par carte bleue sont rejetés.

Ainsi interviennent les frais bancaires. Selon les cas, les foyers peuvent se voir amputer jusqu’à un mois de salaire entier sur une année. Plus de 10 % de leurs budgets. Malgré le dispositif de l’offre clientèle fragile – appelé aussi OCF – des millions de français sont harcelés par ces frais, générant stresse, précarité et isolement social. Selon les chiffres de la Banque de France révélés par Cash Investigation, il y aurait 3,5 millions de « clients fragiles ». Parmi eux, 500 000 personnes seraient plafonnés.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Lettre ouverte des anciens militaires. Au 7 avril, le « quarteron » s’élève à… 25 251 signataires

C’est désormais un « quarteron » (???) de 25 251 anciens militaires (contraints, pour la quasi-totalité, d’abandonner  leurs chère...

Mouvement contre le BTS et le bac : lycées bloqués à Nantes, police attaquée à Saint-Nazaire

Depuis le début de la semaine, des syndicats lycéens d’extrême-gauche mènent une agitation aussi numériquement faible que violente. A...

Articles liés

Leur dette, votre problème. Qui va payer le coût des confinements ? Vous !

Qui va payer les dettes nouvelles ? Vous, et vos enfants, mais certainement pas les arrières petits enfants! Il faudra payer avant. "Ils" décident de...

Confessions d’un trader repenti : Anice Lajnef balance tout !

Anice Lajnef a été trader pour différentes banques puis responsable trading sur les marchés dérivés pour la Société Générale. Il a passé au total...

Voici les dix banques qui vont le plus augmenter leurs frais bancaires en 2021

Au 1er janvier 2021, la moitié des banques vont actualiser leurs tarifs bancaires. Et cette année, les frais bancaires vont particulièrement connaître une forte...

Coronavirus et confinement. « Cette crise, on a à peine commencé à la payer »

Dans cette vidéo encore confinée, Richard Détente et Olivier Delamarche s’interrogent sur cette situation incroyable : La finance et les marchés se porte extrêmement...