Affaire Génération Identitaire. Abus de pouvoir

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Retrouvez désormais chaque jour sur Breizh-info l’éditorial du jour du quotidien Présent (pour vous abonner ou commander un numéro c’est ici)

La chose était à craindre depuis un certain temps déjà. En effet, après s’être juré le 26 janvier dernier de « proposer la dissolution » de Génération identitaire s’il parvenait à réunir « les éléments nécessaires » à une telle procédure, il ne faisait alors aucun doute que l’imposteur de la place Beauvau, pour donner satisfaction aux milices d’extrême gauche et aux professionnels de l’antiracisme, mettrait absolument tout en œuvre pour tenter de faire disparaître de notre paysage politique ce groupe de jeunes patriotes pourtant pacifiques. Aussi n’aurons-nous pas été surpris d’apprendre que quatre policiers ont officiellement notifié vendredi au président de GI l’intention du gouvernement d’engager la dissolution de son association. Une dissolution évidemment profondément scandaleuse, parce qu’elle ne repose sur aucun fait sérieux, mais aussi très inquiétante parce qu’elle témoigne d’une grave dérive totalitaire de la Macronie.

En tête des accusations portées contre ces jeunes et dynamiques défenseurs de notre pays et de notre identité ? D’abord, celle de former une prétendue « milice privée » ! Accusation pour le moins grotesque, et qui a de quoi laisser pantois quand on connaît le caractère paramilitaire à peine dissimulé de certains groupuscules d’extrême gauche ou islamistes sévissant sur notre sol. Des groupes particulièrement dangereux, mais auxquels Darmanin, « curieusement », ne semble pas s’intéresser…

Autres faits reprochés bien sûr aux militants de GI : les diverses actions originales et très médiatiques qu’ils ont organisées au cours de ces dernières années, notamment dans les Alpes et plus récemment dans les Pyrénées, pour dénoncer la politique délirante du gouvernement en matière d’immigration. Des actions qui, rappelons-le, se sont toujours déroulées pacifiquement et sans troubler l’ordre public. Au point que, malgré l’obstination judiciaire, ces jeunes patriotes n’ont jamais été condamnés en dernière instance. Bref, autant dire que la dissolution réclamée aujourd’hui par le ministre de l’Intérieur ne repose sur absolument rien, si ce n’est sa haine pour tous ceux qui défendent notre patrie.

La mobilisation doit être totale

Aussi les responsables de GI, qui ont immédiatement annoncé qu’ils auraient recours à « toutes les voies légales pour invalider cette décision inique qui bafoue nos libertés élémentaires », appellent-ils aujourd’hui tous les militants et sympathisants de la droite nationale à se mobiliser massivement pour faire plier le gouvernement. D’abord, en signant leur pétition en ligne sur le site pro-diffusion.com. Ensuite, en étant le plus nombreux possible à participer à la « grande manifestation de soutien » à Génération identitaire qui se tiendra le 20 février à Paris. Une mobilisation d’autant plus capitale que GI a maintenant « dix jours pour répondre » à l’annonce du ministère de l’Intérieur, et que, faute d’éléments nouveaux, Beauvau a précisé que la dissolution sera « très probable sous 15 jours ».

En attendant, cette annonce a fort heureusement scandalisé un certain nombre d’élus, parmi lesquels Marine Le Pen qui, constatant que « les fondements de cette procédure de dissolution ne sont pas juridiques mais politiques », s’est à juste titre inquiétée « d’une dangereuse atteinte aux libertés fondamentales ». En effet, a souligné la présidente du RN, « sur la base des arguments politiques et d’opportunité avancés par le ministre de l’Intérieur, ce sont de grands partis politiques français, d’autres associations, et au-delà tout lanceur d’alerte, qui demain pourraient être visés par de telles procédures arbitraires » ! •

Franck Delétraz

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET : « Notre armée est infiltrée »

Voici un document, extrait du site place d'armes, rédigé par le Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET, témoignage de...

Auray (56). Retour sur la manifestation contre la tyrannie sanitaire [Vidéo]

Une centaine de personnes se sont rassemblées  samedi 8 mai 2021 sur la place de la République, à Auray (Morbihan)....

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Non à la dissolution de l’UNEF, non à la dissolution de Génération Identitaire ! [L’Agora]

A gauche de l'échiquier politique comme à droite, certains semblent avoir un vilain problème avec la liberté d'expression et d'action, dès lors que les...

I-Média n°338 – Les médias découvrent la violence des cités

I-Média n°338 – Les médias découvrent la violence des cités https://www.youtube.com/watch?v=6d-tjbJK0es Sommaire ⬇️ 00:00​​​ Introduction 01:01​​ L’image de la semaine L’association de lanceurs d’alerte Génération Identitaire...

Dissolution de Génération Identitaire. Le décret démoli point par point par un avocat

La dissolution de Génération Identitaire a été validée en conseil des ministres cette semaine. Les services juridiques de l'ONG travaillent déjà à un recours...

Darmanin dissout Génération Identitaire : les porte-paroles annoncent faire appel

Ce mercredi 3 mars 2021, Gérald Darmanin dissout l'association Génération Identitaire. Réactions des jeunes porte-paroles Clément Martin et Thaïs d'Escufon. Une dizaine de militants...